Alors que notre équipe nationale d’endurance se trouve actuellement en Malaisie pour les besoins du championnat du monde senior qui se disputera le 7 novembre, tous les regards ce week-end seront dirigés vers Ghlin où se déroulera la première édition de la Coupe du monde des vétérans.

Lancée par Pierre Arnould, l’idée de créer ce rendez-vous en Belgique a d’emblée séduit la FEI qui attendra toutefois que l’organisation fasse ses preuves avant d’y apporter son "label" officiel. "Le but était d’avoir une course de prestige en Belgique, comme l’est par exemple le championnat du monde des jeunes chevaux à Compiègne", explique Léonard Liesens, l’un des trois piliers de l’organisation avec Annie Mestre et Christian Van Sante.

Malgré le manque de temps et les incontournables problèmes de dernière minute, la journée de samedi s’annonce sous les meilleurs auspices. La course principale, une CEI 3 étoiles qui se courra sur 130km, a notamment recueilli un vif engouement parmi les cavaliers étrangers, lesquels seront au nombre de trente (avec une majorité de Français) au départ de l’épreuve.

"Les délais étaient un peu justes pour décrocher davantage de cavaliers étrangers. Avec un peu plus de temps, nous aurions pu avoir les Américains, les Australiens, les Néo-Zélandais Ces gens se seraient fait un plaisir de venir courir ici", signale Léonard Liesens. "J’ai beaucoup d’idées qui n’ont pas pu être matérialisées, faute de temps. Ce n’est que partie remise! L’an prochain, on fera le maximum pour avoir des cavaliers de renom comme le Roi de Malaisie ou Sheikh Mohammed."

En attendant, le plateau réuni pour cette première édition ne manque pas de qualité comme en témoignent les présences de Jack Bedaud (deux fois vainqueur du ranking FEI) ou encore Vincent Dupont, vainqueur à Mont-le-Soie cette année. "Les concurrents partiront de l’Hippodrome de Wallonie à 7h pour rejoindre la réserve naturelle La Mer de Sable", poursuit le cavalier de Gesves. "Le parcours sera bien, compétitif, rapide, technique Le sol est très bon, les cavaliers vont apprécier La course devrait se courir à une moyenne de 18km/h si les conditions restent bonnes. Certains viendront clairement pour en découdre mais comme c’est une course de vétérans, nous avons attaché beaucoup d’importance à la convivialité."