"Le problème des infections n'a toujours pas été résolu, et il y a aussi le fait que je vis aux Etats-Unis, donc j'ai pris cette décision", a-t-elle justifié lundi sur son compte Twitter.

Agée de 35 ans, Nahomi Kawasumi, qui évolue au sein du club Sky Blue FC de la ligue de football féminin aux Etats-Unis, avait déjà renoncé au relais de la flamme olympique au Japon l'an dernier, peu avant le report des des JO de Tokyo.

Repoussé d'un an lui aussi, le relais de la flamme doit désormais s'élancer le 25 mars du département de Fukushima (nord-est du Japon) puis traverser le pays jusqu'à arriver à Tokyo deux semaines avant l'ouverture des JO prévue le 23 juillet.

Les organisateurs ont annoncé lundi que la cérémonie marquant le départ du relais le 25 mars se déroulerait sans public, par mesure de précaution face au coronavirus.

Les spectateurs seront autorisés le long de son parcours à travers le pays mais dans des conditions strictes (pas d'acclamations ni d'attroupements, port du masque obligatoire).