Louis Croenen, Glenn Surgeloose, Emmanuel Vanluchene et Pieter Timmers ont permis à la Belgique de décrocher sa première médaille européenne en bassin depuis l'Euro 2000 à Helsinki. Le relais masculin est en effet monté sur la troisième marche du podium du 4x200m libre samedi à l'Euro de Berlin. En 7:10.39, le relais améliore par la même occasion de trois dixièmes le temps record pour les équipes nationales datant du 2 août 2013 à Barcelone (Surgeloose-Vanluchene-Dekoninck-Timmers).

Le titre européen est revenu à l'Allemagne (Robin Backhaus-Yannick Lebherz-Clemens Rapp-Paul Biedermann) en 7:09.00. La Russie s'est emparée de la 2ee place (7:10.29) juste, donc, devant la Belgique (7:10.39).

Par rapport aux séries du matin, où la Belgique avait réalisé le sixième chrono (7:16.33), Louis Croenen remplaçait Ken Cortens comme lanceur. Le nageur du Shark, quatrième du 200m papillon jeudi, virait en septième position (1:48.41). Glenn Surgeloose, second relayeur, grappillait une position (1:48.56) avant de céder le témoin à Emmanuel Vanluchene. Auteur d'un relais en 1:48.25, celui-ci gardait cette position tout en se rapprochant des autres nations. Pieter Timmers, dernier relayeur, laissait d'emblée derrière lui l'Italie et les Pays-Bas. Il dépassait ensuite Clément Mignon, dernier nageur Français, juste avant d'aborder les derniers 100m. Le nageur du Brabo se rapprochait même du Russe Alexander Sukhoroukov sans parvenir toutefois à la dépasser. Avec un incroyable 1:45.17, il offre la médaille de bronze à la Belgique. Partie en tête, la France échoue au pied du podium (7:10.81).

La Belgique n'avait plus gagné de médaille européenne en bassin depuis l'Euro 2000 à Helsinki (argent pour le 4x100m quatre nages dames, bronze pour Yseult Gervy sur 400m quatre nages et le relais 4x100m libre dames).

"Le mental pour le top mondial"

Ronald Gaastra, ''entraîneur du relais 4x200m belge qui a remporté une médaille de bronze aux championnats d'Europe de natation à Berlin samedi, a déclaré que "Croenen et Timmers avaient le rayonnement et le mental de nageurs du top mondial".

"Surgeloose et Vanluchen ont superbement bien nagé, malgré le fait qu'ils n'étaient pas en super forme. J'ai eu la cerise sur le gâteau que j'avais prédit sur Twitter. Les gars l'ont fait d'une manière incroyable. Ils étaient très cools dans la chambre d'appel, ils rigolaient de tout et de rien. Ils ont profité de l'expérience emmagasinée pour faire la différence. Espérons que Dieter Dekoninck récupère vite de sa blessure à l'épaule car il pourrait, lui aussi, faire partie du relais", a conclu Ronald Gaastra.