Le Comité Olympique Interfédéral Belge (COIB) a révélé le tableau des primes qui seront accordées aux médaillés belges à l'issue des Jeux Olympiques de 2012, samedi, en marge du stage des ses élites olympiques à Lanzarote. Les montants sont identiques à ceux accordés au cours de l'olympiade précédente à Pékin.

Ainsi, tout athlète individuel qui obtiendra une médaille d'or à Londres recevra une prime de 50.000 euros, l'argent rapportera 30.000 euros et le bronze 20.000 euros. Quiconque échouera au pied du podium se verra aussi récompenser par une prime. Une 4e place permettra à son bénéficiaire d'empocher un chèque de 10.000 euros, alors que les places d'honneur, entre le 5-ème et le 8-ème rang, rapporteront chacune 5.000 euros.

Pour les sports collectifs (l'équipe messieurs de hockey est actuellement la seule qualifiée), la répartition des montants se fait d'une manière différente.

Au cas où un sport collectif décrocherait l'or, chaque membre de l'équipe empocherait une somme de 12.500 euros. Dans les autres cas, ont été promis par le COIB: 7.500 euros pour l'argent, 5.000 euros pour le bronze, 2.500 euros pour une 4-ème place et 1.500 euros pour une place entre le 5-ème et le 8-ème rang.

Les sports considérés individuels, mais pratiqués par plus d'un athlète comme en kayak ou en aviron, subissent encore d'autres règles. Dans ces cas-ci, le montant total est divisé par le nombre de personnes, mais est augmenté à la base et à partir du 2ème athlète accrédité de l'équipe d'une somme correspondante à 10% de la prime initiale. A titre d'exemple, si les kayakistes Olivier Cauwenbergh et Laurens Pannecoucke devaient décrocher l'or en K2, ils recevraient chacun une prime de 27.500 euros (50.000 + 5.000, divisé en deux).