Une semaine après Marbais, les cavaliers de la Ligue équestre Wallonie-Bruxelles se sont retrouvés dans le Hainaut, à Basècles, pour la première épreuve du Classic Tour. Plus de 500 départs y ont été enregistrés, preuve que le circuit communautaire de saut d'obstacles - élargi à dix épreuves cette année - reste très populaire auprès des cavaliers qui lui reconnaissent un excellent niveau de qualité.

Dimanche, dans un Grand Prix dessiné par Claude Fluchard, 23 paires sur les 46 engagées se sont retrouvées dans un barrage lors duquel Thierry Goffinet a émergé avec cinq secondes d'avance sur Shirley Pierard. "Il s'agissait d'un chouette parcours à monter, signalait le vainqueur. Les sans-faute ont été nombreux mais cela a eu un effet positif sur la compétition : nous avons pu courir dans le barrage..."

Installé aux Écuries d'Ecaussinnes où il monte les chevaux de Christophe Ameeuw, Thierry Goffinet (23 ans) a fêté à Basècles son premier succès de la saison. "C'était également mon premier concours à Basècles. J'y ai découvert de très bonnes installations ainsi qu'un excellent accueil. Cela fait plaisir... La concurrence était relevée. Il y a d'ailleurs de plus en plus de bons chevaux dans ces communautaires, ce qui nous permet d'avoir des parcours de bon niveau."

Vainqueur avec "Je suis be d'Or", un hongre de 10 ans mesurant 1m78 au garrot, Thierry Goffinet espère avoir l'occasion de revenir sur le Classic Tour ces prochaines semaines. "Se qualifier pour la finale à Liège serait une excellente chose... En attendant, je vais poursuivre les concours avec "Je suis" qui affiche une belle progression. Tout le monde dit que c'est mon cheval de Grand Prix tellement on s'entend bien et je pense que nous pouvons encore nous améliorer."

En attendant de revenir sur le Classic Tour, le cavalier d'Écaussinnes participera normalement au jumping international d'Anvers du 4 au 6 mai. Le circuit communautaire fera quant à lui son prochain arrêt au Haras de la Vallée à Chaumont-Gistoux à la même date.