Omnisports

La défaite 3-1 contre les USA complique la tâche de la Belgique qui affronte les Pays-Bas et la Corée du Sud ce week-end.

Défaits 1-3 (20-25, 19-25, 25-17, 18-25) à Rotterdam par les USA lors du 1er match du tournoi qualificatif olympique, les Red Dragons voient leur chance de rejoindre l’Asie dans un an se réduire quasi au néant. 

En fait, seul un miracle et des résultats étonnants ce week-end laisseraient la Belgique dans la course à la qualification. 

Si sur papier, cette entame de tournoi semblait promise aux USA, les Red Dragons peuvent s’en mordre les doigts. Certes, dès que les Américains ont élevé leur niveau, la différence semblait trop grande et les attaques étaient plus rapides mais la Belgique a de loin réussi à mener la vie dure à ces adversaires prestigieux : un bloc efficace et impressionnant dans la première partie du 1er set et dans la 3e manche rendant muets dans un premier temps Anderson et Russel, un Tuerlinckx au bras supersonique dans le 3e set dont l’ancienne connexion roularienne avec le passeur D’Hulst s’est rappelée au bon souvenir des fans du Knack, un Rousseau opportuniste et efficace dans le 3e set. 

Malheureusement, faire jeu égal jusque 20 partout dans la première manche et surclasser des USA un peu nonchalants dans la 3e manche (après le gain d’une unité) n’a pas été suffisant face à la 2e meilleure nation mondiale qui a pu compter sur ses artificiers principaux (Anderson et Russel) pour émerger et assumer son statut. 

Le derby face aux Pays-Bas (victorieux 3-2 de la Corée) sera déterminant samedi même si les USA ont clairement, grâce à leurs trois points glanés contre la Belgique, pris une option sur la qualification olympique. 

Peu avant, les Pays-Bas avaient battu la Corée du Sud 3-2. 

Au classement: 1. USA 3 pts; 2. Pays-Bas 2; 3. Corée du Sud 1; 4. Belgique 0.