L'équipe nationale belge masculine de volley-ball a décroché sa qualification pour le championnat du monde de 2014 en Pologne, dimanche à Paris. La Belgique n'y a plus pris part depuis 1978. Elle s'est imposée 3 sets à 2 face à la France (25-22, 20-25, 25-17, 23-25 et 15-11) au bout de 1h57 dans son 3e et dernier match du groupe L. En assurant le gain de deux sets, les Red Dragons étaient certains de se qualifier comme le meilleur 2e des cinq groupes de qualification européens. En gagnant le match, ils terminent premiers de leur groupe. La France est qualifiée comme meilleur 2e.

La Belgique a entamé la rencontre avec Frank Depestele, Sam Deroo, Bram Van den Dries, Matthijs Verhanneman, Pieter Verhees, Simon Vandevoorde et Bert Derkoningen (libero). Gert Van Walle, Tim Verschueren et Gertjan Claes sont entrés au jeu.

Van den Dries a marqué 20 points et Verhanneman 14. La Belgique avait remporté ses deux premiers matchs 3-0 contre l'Espagne et 3-1 face au Belarus.

Pour être présent au Mondial polonais du 3 au 21 septembre prochains, il fallait remporter son tournoi où être le meilleur 2e des cinq groupes de qualification.

En 1978, les Belges avaient été éliminés en phase de groupes à Rome. L'Italie avait remporté le groupe et s'était qualifié. La Chine et l'Egypte figuraient dans ce groupe.

L'équipe du coach Dominique Baeyens avait été éliminée en quarts de finale par la Serbie lors du dernier Euro au Danemark et en Pologne en septembre dernier. .

"Les jeux Olympiques la prochaine étape"

"Nous sommes bien en place sur le plan tactique mais c'est surtout sur le plan mental que nous sommes très forts", a déclaré Dominique Baeyens, le coach des Red Dragons, après la victoire arrachée à Paris contre la France (3-2) lors des qualifications pour le championnat du monde de volley (3 au 31 septembre 2014 en Pologne). "Je suis également certain que nous aurions gagné 3-1, si nous ne savions pas qu'à 2-1 nous étions déjà qualifiés pour le Mondial en tant que meilleur deuxième. Cependant, il n'est pas donné à tout le monde de venir s'imposer en France. Nous avons réalisé de gros progrès. Au début, nous visions une qualification pour le championnat d'Europe. La World League a suivi et maintenant nous nous sommes qualifiés pour le Mondial malgré un tirage au sort difficile. Désormais, en toute logique, les Jeux Olympiques constituent la prochaine étape."

"Fantastique. C'est la récompense pour le long et ardu travail que nous avons fourni", a ajouté Sam Deroo. "Notre groupe est jeune et peut encore progresser. C'est vrai que mentalement tout marche bien. Nous formons une bonne bande et nous sommes un véritable groupe d'amis."

Les Yellow Tigers gagnent 3-0 face à la Pologne et se qualifient pour le Mondial

Grande journée dimanche pour l'histoire du volley-ball belge. Après les messieurs, ce sont les dames qui ont décroché leur billet pour le championnat du monde qui se jouera en Italie du 23 septembre au 12 octobre. Les Yellow Tigers ont remporté leur 3e succès dans le groupe K de qualification 3 sets à 0 (25-20, 25-20 et 27-25) aux dépens de la Pologne, dimanche à Lodz (Pologne). La rencontre a duré 1h24.

Lise Van Hecke a marqué 21 points en faveur des Yellow Tigers. 

Troisièmes du dernier Euro, les Belges avaient déjà remporté 3-0 leurs deux premiers matchs à Lodz contre l'Espagne et la Suisse. Elles remportent leur groupe. La Belgique devait remporter son tournoi ou figurer parmi les deux meilleures équipes classées 2e des cinq groupes de qualification européen afin d'assurer sa place au prochain Mondial.