Omnisports

Le Bruxellois s'est emparé de la ceinture WBA International en dominant l'Américain Samuel Clarkson.

Ce samedi soir, au Spiroudome de Charleroi, Ryad Merhy a remporté le titre WBA International des poids lourds-légers en s'imposant par K.-O. au quatrième round face à l'Américain Samuel Clarkson. Après deux premières reprises globalement équilibrées où le gaucher américain a montré des initiatives intéressantes, le Bruxellois a accéléré fortement dans le troisième round, provoquant un premier knock-down suite à un uppercut droit, puis un second sur un double crochet. Le public se déchaînait et, porté par cette vague d'enthousiasme, Merhy appuyait encore sur l'accélérateur mais sans parvenir à conclure le travail avant la fin du round.

Ce n'était toutefois qu'une question de temps car, dès la reprise suivante, notre compatriote expédiait Clarkson au tapis pour la troisième fois grâce à une lourde droite suivant des coups au corps. Devant la difficulté de l'Américain à se relever, l'arbitre décrétait la fin du combat, préservant ainsi la santé de Clarkson.

Grâce à cette 27e victoire (pour 1 défaite), Ryad Merhy, 26 ans, retrouvait ainsi un titre international et démontrait, s'il le fallait encore, qu'il était définitivement de retour après sa déconvenue marseillaise face à Arsen Goulamirian.

Parmi les autres combats, la soirée carolo a été marquée par le succès de Timour Nikarkhoev par abandon (de l'Argentin Andino), par la défaite d'Antoine Vanackère face à l'Espagnol Ruben Garcia (K.-O. au 2e round), par le titre francophone des lourds-légers remporté aux points par Kamel Kouaouch au détriment d'Erik Nazaryan, et par les succès de l'Américain Abraham Nova (aux points), Hovo Martirosyan (par K.-O au 1er round), Miko Katchatryan (aux points) et Bader Jalane (aux points).