La triste nouvelle, que l’on redoutait depuis dix jours, est tombée ce lundi. 

Willy Bosch, le président de la RFBB (Royale Fédération Belge de boxe) a perdu son dernier combat, celui pour la vie. Il avait 71 ans.

Présent le 18 octobre dernier à Bruxelles à l’occasion de la cérémonie des Gants d’or, où il avait remis le trophée à la meilleure boxeuse du pays chez les amateurs, Willy Bosch a été victime d’une crise cardiaque, le lendemain, à son domicile. Emmené à l’hôpital dans un état jugé "très sérieux", il a ensuite été placé dans un coma artificiel. Sa situation ne s’est malheureusement plus améliorée.

Citoyen d’Eupen, né le 13 novembre 1947, Willy Bosch était un homme chaleureux, passionné et bienveillant, des qualités humaines qui faisaient l’unanimité dans un milieu appréciant également son intégrité.

Ancien boxeur lui-même, le dirigeant germanophone avait succédé à Bob Logist, en tant que président de la RFBB, le 13 avril 2008, après un interim assuré par Robert Desgain. Lors d’une élection à trois, il avait devancé Marie-Noëlle Franck et Daniel Van de Wiele à l’issue des deux tours de vote. Il avait ensuite été reconduit dans ses fonctions à deux reprises.

"La Dernière Heure/les Sports" présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Willy Bosch.