Carlos Rodriguez et André Stein n'y croient pas

Le possible retour de Justine Henin à la compétition en janvier 2010, annoncé mardi par Vers l'Avenir, suscite des réactions. Carlos Rodriguez, l'ancien coach de la championne de tennis, et André Stein, le président de la fédération francophone de tennis (AFT) n'y croient pas.

BELGA

Une chose est certaine: Justine Henin a repris l'entraînement en vue de préparer des exhibitions programmées en fin d'année à Charleroi et Dubaï. "Elle s'entraîne, oui", a confirmé l'ancien mentor de Henin. "Au club. Deux, trois fois par semaine pour se mettre un tout petit peu en forme parce qu'elle n'a pas joué depuis un an."

Interrogé sur un possible retour à la compétition, l'Argentin a été assez formel. "Non, je ne pense pas. Il n'y a rien qui me dit qu'elle devrait revenir. On n'a même pas parlé de ça. Je suis vraiment très étonné. Franchement." "Je partage l'avis de Carlos Rodriguez" a précisé André Stein. "Je n'ai bien sûr aucune confidence sur le sujet, mais à mon avis personnel, elle ne reviendra pas. C'est toujours ce qu'elle a annoncé."

"Maintenant, si ce devait être le cas, elle n'aurait aucun problème affiliation côté belge, ce serait automatique via son club. Et vis-à-vis de la WTA, elle pourrait revenir directement via des "wild card" comme l'a fait Kim Clijsters. Je sais toutefois qu'il faudrait qu'elle annonce son intention suffisamment à l'avance en regard de l'Agence mondiale antidopage (AMA), mais j'ignore si cette période est de trois, six ou neuf mois."