Justine Henin préparerait son retour

Après Kim Clijsters, c'est Justine Henin qui préparerait son grand retour dans le monde du tennis. Carlos Rodriguez et André Stein n'y croient pas Malisse et Desein éliminés au 1er tour des qualifications Kim se sent bien avant l’US Open

Justine Henin préparerait son retour
©Olivier Pirard
BELGA

"Après les matches exhibition qu'elle donnera en fin d'année en Belgique (5 et 6 décembre au Spiroudôme de Charleroi) et à Dubaï. Juju aurait quasi pris sa décision: se relancer dans la compétition à partir de janvier", écrivent les journaux.

"Dans son entourage, on confirme qu'elle a repris les entraînements il y a quelques mois, mais officiellement dans l'optique de ces matches exhibition", poursuivent-ils. Elke Van Dongen-Rodriguez, l'épouse de Carlos Rodriguez, ancien coach de Justine, a concédé de son côté "que certaines choses se préparent, mais que je n'ai pas le droit d'en parler".

Et celle qui est également la porte-parole de l'ancienne championne de tennis de poursuivre: "Elle a effectivement recommencé à se préparer physiquement et à frapper la balle un peu plus souvent ces derniers temps". Officiellement, pour récupérer de ses opérations, ajoutent les journaux.

Annonce obligatoire 3 mois à l'avance auprès de l'ITF

Un éventuel retour de Justine Henin à la compétition en janvier 2010 devra être indiqué officiellement par l'intéressée au moins trois mois avant la date de son retour effectif. Ceci afin de répondre aux règles du code mondial antidopage ratifié par la Fédération internationale de tennis (ITF).

Le règlement de l'ITF, en la matière, précise qu'à partir du 1er janvier 2009 tout joueur/joueuse s'étant retiré, qui a figuré durant sa carrière dans le Top 50 du classement ATP ou WTA et qui a l'intention de revenir à la compétition professionnelle, doit en informer l'ITF et fournir les informations concernant sa localisation ("Whereabouts") au minimum trois mois avant son retour.

Si Justine Henin devait revenir sur le circuit WTA en janvier, il lui faudrait donc au minimum le faire savoir au mois d'octobre.

Sur le même sujet