Agassi, Sampras, Federer et Nadal amusent la galerie pour Haïti

Andre Agassi, Pete Sampras, Roger Federer et Rafael Nadal se sont affrontés dans la bonne humeur vendredi à Indian Wells lors d'un match exhibition en double qui a aidé à lever au moins un million de dollars en faveur des efforts de reconstruction en Haïti.

AFP
Agassi, Sampras, Federer et Nadal amusent la galerie pour Haïti
©EPA

Les quatre, qui représentent 44 victoires en tournoi du Grand Chelem, 222 titres ATP et 706 semaines cumulées à la première place mondiale, ont assuré le +show+ devant près de 15.000 spectateurs lors d'une opération baptisée "Hit for Haïti" (Taper la balle pour Haïti) au profit de la Croix-Rouge, la paire Sampras-Federer l'emportant 8 jeux à 6 sur le duo Agassi-Nadal.

La rencontre a été ponctuée d'échanges spectaculaires et de saillies drolatiques, les joueurs disposant chacun d'un micro pour que la foule puisse écouter leur moindre mot. A ce jeu là, Agassi, en pantalon de survêtement, s'est montré très à l'aise, déclenchant plusieurs fois l'hilarité générale.

"Tu n'es pas si intimidant, tu as quelque chose de Suisse", a-t-il lancé à Federer alors qu'il s'apprêtait à recevoir son service. "Très neutre, très relax", a répondu le Bâlois, souriant. Plus tard, Agassi s'est mis à hurler +ne me fait pas mal Rog', ne me fait pas mal Rog'+ alors qu'il encaissait à la volée des coups puissants du Suisse.

Quand Sampras s'est mis à imiter les petites pas de replacement de son ancien rival, au grand délice du public, Agassi lui a renvoyé des blagues piquantes sur son côté radin, une caractéristique bien connue dans le milieu du tennis et dont il a d'ailleurs fait état dans son livre sorti fin 2009.

Juste avant les messieurs, quatre championnes s'étaient rencontrées pour la même cause. Martina Navratilova et Justine Henin ont disposé de Lindsay Davenport et Steffi Graf, l'épouse d'Agassi, sur le score de 8-6. Le tremblement de terre qui a frappé la région de Port-au-Prince le 12 janvier a fait plus de 222.000 morts selon les autorités.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...