Pourquoi ne joue-t-on pas le premier dimanche de Wimbledon?

Les courts du All England Club sont déserts le premier dimanche des Internationaux de Grande-Bretagne. Une tradition, comme il y en a beaucoup à Wimbledon. Mais d'où vient cette coutume?

Pourquoi ne joue-t-on pas le premier dimanche de Wimbledon?
©AFP
Cl.D.

Que serait Wimbledon sans ses traditions? Les Internationaux de Grande-Bretagne sont réputés pour leurs coutumes. Il y a la plus connue, celle qui oblige les joueurs à porter des tenues majoritairement blanches. Et il y aussi la tradition du Middle Sunday. Les joueurs sont mis au repos le premier dimanche de la  quinzaine. 

Mais au-delà du jour de relâche pour les joueurs, ce jour de "congé" permet aussi aux habitants de Wimbledon de se détendre. Une journée durant laquelle l'effervescence du tournoi s'évanouit, comme l'explique le spécialiste tennis du quotidien britannique The Times dans les colonnes de L'Express en 2010, "à la base, ici, il s'agit d'un petit club de village. Et une entente a toujours existé entre les organisateurs et les gens qui habitent autour du stade pour que ces derniers aient un jour sans foule, sans embouteillages, un jour pour se détendre. Exactement ce pour quoi le dimanche est fait!"

Trois exceptions ont cependant eu lieu en 1991, 1997 et 2004 afin de rattraper un retard accumulé pendant la première semaine des Internationaux. Des décalages dus à une météo catastrophique qui ont obligé les membres du All England Lawn Tennis and Croquet Club à déroger à la règle. 

Les joueurs et joueuses encore présents dans le tournoi ont tout de même le droit de s'entrainer, mais pas à n'importe quel moment. "Les vestiaires ouvrent plus tard, vers 10 heures du matin seulement tandis que la salle de gym ferme plus tôt, vers 17 heures", explique Marion Bartoli. Une ambiance plus cool et plus détendue pour tout le monde donc.

Et après le calme vient la tempête avec le Crazy Monday. Car pour compenser le Sunday off, les organisateurs prévoient tous les huitièmes de finale des simples en un seul jour, soit 16 matchs à disputer. 


Le programme des huitièmes de finale messieurs et dames lundi à Wimbledon (début à 14h00, heure belge sur le Central et le N.1 et à 12h30 sur les autres courts) :
COURT CENTRAL
Serena Williams (USA/N.1) - Sabine Lisicki (GER/N.23)
Mikhail Youzhny (RUS/N.20) - Andy Murray (GBR/N.2)
Novak Djokovic (SRB/N.1) - Tommy Haas (GER/N.13)
COURT N.1
Laura Robson (GBR) - Kaia Kanepi (EST)
Andreas Seppi (ITA/N.23) - Juan Martin Del Potro (ARG/.N.8)
Bernard Tomic (AUS) - Tomas Berdych (CZE/N.7)
COURT N.2
David Ferrer (ESP/N.4) - Ivan Dodig (CRO)
Agnieszka Radwanska (POL/N.4) - Tsvetana Pironkova (BUL)
COURT N.3
Petra Kvitova (CZE/N.8) - Carla Suarez Navarro (ESP/N.19)
Roberta Vinci (ITA/N.11) - Na Li (CHN/N.6)
Fernando Verdasco (ESP) - Kenny De Schepper (FRA)
COURT N.12
Jerzy Janowicz (POL/N.24) - Jürgen Melzer (AUT)
Marion Bartoli (FRA/N.15) - Karin Knapp (ITA)
COURT N.14
Lukasz Kubot (POL) - Adrian Mannarino (FRA)
COURT N.18
Kirsten Flipkens (BEL/N.20) - Flavia Pennetta (ITA)
Monica Puig (PUR) - Sloane Stephens (USA/N.17)


Sur le même sujet