Coupe Davis: du rififi entre Wawrinka et les Bleus après la finale?

A l'issue de la soirée de clôture de la finale, une altercation aurait éclaté entre Stanislas Wawrinka et les joueurs de l'équipe de France.

Coupe Davis: du rififi entre Wawrinka et les Bleus après la finale?
©AFP/AP
M. Br.

A l'issue de la soirée de clôture de la finale, une altercation aurait éclaté entre Stanislas Wawrinka et les joueurs de l'équipe de France.


Selon le journal L'équipe et France TV Sports, une altercation aurait donc eu lieu entre Stan the Man et le camp français à l'issue de la finale, dimanche en toute fin de soirée. En cause? Les propos du joueur suisse qui ne sont pas très bien passés côté tricolore. 

Ainsi, le Romand n'avait pas hésité à déclarer "J'ai dit que les Français parlaient trop de la finale. A la fin, on a parlé avec la raquette." Ou encore "Ils avaient mis les bouteilles dans le vestiaire des Français mais il les ont vite remises dans le vestiaire suisse !"

Cette dernière phrase est cependant à relativiser puisque Stan était un peu, comme il l'a d'ailleurs souligné lui-même, "bourré" lors de la conférence de presse durant laquelle il les avait tenus.

C'est Julien Benneteau qui aurait allumé la mèche... dans les toilettes de la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Lille, lieu dans lequel s'est déroulé le gala de fin de soirée, avant que les autres joueurs bleu-blanc-rouge ne débarquent à leur tour dans le lieu exigu. Si Richard Gasquet semble s'être montré assez véhément, lui qui est totalement passé à côté de sa finale, Gaël Monfils, le héros de la journée de vendredi, aurait tenté d'apaiser les esprits.

Durant cinq minutes, les échanges entre les protagonistes auraient été assez rudes avant que Stan ne finisse par s'excuser auprès de ses adversaires du week-end.

Un petit contentieux existait, par ailleurs, déjà entre le Suisse et Jo-Wilfried Tsonga, le Manceau ayant déclaré à l'issue de l'Open d'Australie que lui aussi aurait mérité de remporter le tournoi. Ce qui n'avait évidemment pas vraiment plu au natif de Lausanne.

De son côté, Marc Rosset, ancien fer de lance de la sélection suisse aurait lancé sur les réseaux sociaux un très classe "Les Frouzes ont chambré Stan un an et l'ont payé cash"... Avant de retirer sont tweet....


Sur le même sujet