ATP Montpellier: David Goffin remporte le tournoi ATP 250 en battant l'Espagnol Roberto Bautista Agut

David Goffin a décroché le 5e titre ATP de sa carrière dimanche à Montpellier.

ATP Montpellier: David Goffin remporte le tournoi ATP 250 en battant l'Espagnol Roberto Bautista Agut
©AFP

Le numéro 1 belge, 15e joueur mondial et tête de série N.2, s'est imposé en trois sets 5-7, 6-4, 6-2 face à l'Espagnol Roberto Bautista Agut, 13e mondial et tête de série N.1, en finale du tournoi ATP 250 de Montpellier, épreuve en salle sur surface dure dotée de 262.170 euros, dimanche dans le sud de la France. La rencontre a duré 2 heures et 5 minutes.

David Goffin, 30 ans, a ainsi ajouté un 5e titre ATP à son palmarès après ceux décrochés en 2014 à Kitzbühel et Metz et en 2017 à Shenzen et Tokyo. Le Liégeois a disputé dimanche sa 14e finale sur le circuit ATP, la première depuis celle perdue face à Daniil Medvedev au Masters 1000 de Cincinnati en 2019.

Roberto Bautista Agut, 32 ans, présent pour la 17e fois en finale d'un tournoi ATP, voit pour sa part son compteur bloqué à neuf titres, le dernier datant de Doha en 2018.

C'était le sixième duel entre Goffin et Bautista Agut. L'Espagnol avait remporté les deux premiers en 2013 à Dubaï (dur) et deux ans plus tard à l'US Open (dur). Le numéro 1 belge s'est ensuite imposé à quatre reprises, en 2017 à Sofia (dur indoor), l'année suivante à Monte Carlo (terre battue) et Barcelone (terre battue) et ce dimanche à Montpellier (dur indoor).

David Goffin s'est relancé dans l'Hérault, après une décevante tournée australienne. Le Liégeois, qui avait entamé l'année 2021 par une demi-finale à Antalya, avait ensuite connu deux éliminations d'entrée de jeu en Australie, contre le jeune Espagnol Carlos Alcaraz, 17 ans, au Great Ocean Road Open, puis surtout à l'Open d'Australie contre l'Australien Alexei Popyrin après avoir eu quatre balles de match

"Roberto avait bien joué toute la semaine et je savais que ce serait un match difficile", a-t-il confié à même le court après sa victoire. "C'est l'un des plus grands combattants du circuit et un excellent joueur. Je savais que je devais pratiquer mon meilleur tennis si je voulais remporter cette finale. Et cela a été le cas à partir de la fin du premier set. Je suis revenu à 5-5, mais il n'a pas lâché et il a été meilleur à la fin de ce set. Par la suite, j'ai commencé à vraiment très bien jouer. Je suis parvenu à hausser mon niveau et je suis très heureux, car ces dernières semaines, ces derniers mois n'ont pas été faciles. Je suis ravi d'être de retour avec un tel niveau de jeu."

Il s'agissait de la première finale de David Goffin sur le circuit depuis le tournoi ATP Masters 1000 de Cincinnati à l'été 2019, où il s'était incliné contre le Russe Daniil Medevedev. Et le n°1 belge n'avait plus gagné de titre depuis sa victoire au tournoi ATP 500 de Tokyo à l'automne 2017 contre le Français Adrian Mannarino.

"Une finale est toujours particulier", a-t-il poursuivi. "C'est le dernier match de la semaine et il faut vraiment se lâcher pour aller chercher le trophée, sans quoi c'est difficile de gagner un tournoi. C'est mon cinquième titre et chacune de ces victoires est spéciale. Il y a eu des finales où j'ai eu des opportunités, d'autres où je n'avais aucune chance. Il faut continuer, chercher à améliorer son jeu, se battre et je suis très content de voir qu'à l'arrivée, cela paie. Il n'y avait malheureusement pas de public, mais ce fut une très belle semaine. Et cela me donne la motivation supplémentaire pour revenir l'an prochain dans un stade qui, je l'espère, sera plein."

Après Montpellier, David Goffin va enchaîner avec le tournoi de Rotterdam, épreuve sur surface dure dotée de 980.580 euros, où il affrontera au 1er tour l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 37)