Wimbledon: Novak Djokovic en finale pour viser un 20e titre du Grand Chelem

Novak Djokovic s'est qualifié vendredi pour la finale de Wimbledon en écartant le Canadien Denis Shapovalov (12e) 7-6 (7/3), 7-5, 7-5 et affrontera dimanche Matteo Berrettini pour tenter d'égaler le record de 20 titres du Grand Chelem codétenu Par Roger Federer et Rafael Nadal.

placeholder
© AP

"Le score ne reflète pas la difficulté du match. Il (Shapovalov) a manqué un peu de chance au premier set et il a été meilleur pendant la quasi totalité du deuxième", a analysé le Serbe qui, à 34 ans, visera un 6e sacre à Wimbledon à l'occasion de sa septième finale.

Sauf que Shapovalov a affronté le N.1 mondial dans sa splendeur, le combattant ultime.

"Oui, on peut le dire comme ça, a convenu Djokovic. Je donne tout, surtout à ce stade d'un tel tournoi. Renoncer n'est jamais une option".

Si bien que son tennis âpre a supplanté le jeu pétillant du Canadien et lui a laissé un mauvais goût en bouche, à en croire les pleurs qu'il n'a pu dissimuler en quittant le Centre Court au terme de trois sets serrés... mais trois sets seulement.

Car le Serbe a concrétisé trois balles de break sur dix quand le Canadien n'en a convertie qu'une sur onze.

Pourtant, Shapovalov est entré dans le match comme un taureau dans une arène: sans le moindre état d'âme, il a chargé vers le filet, frappé fort et mis Djokovic sous pression. Il a ainsi réussi le break pour mener 2-1 en se jetant comme un mort de faim sur les deuxièmes balles de service du Serbe.

Mais ce dernier a pris peu à peu la mesure de son adversaire et débreaké pour revenir à 5-5 puis a mené 6-5 pour obliger Shapovalov à servir pour décrocher le tie-break. Ce qu'il a fait.

Mais dans le jeu décisif, le tennis ultra offensif -et risqué- du Canadien lui a coûté cher: trois fautes directes et une double faute sur balle de set, le Serbe n'en demandait pas tant et a empoché le premier set en 53 minutes.

Shapovalov a immédiatement repris sa marche en avant dans le deuxième set.

Djokovic a été plus souvent contesté sur sa mise en jeu que son adversaire. Il a dû notamment sauver trois balles de break à 1-2 (il a aligné cinq points d'affilée), puis encore deux à 2-3.

Mais il a tenu et les deux joueurs en sont finalement arrivés à 5-5 sans parvenir à se prendre une mise en jeu et, sur sa seule balle de break, Djokovic a pris l'avantage en profitant de nouveau d'une double faute au mauvais moment de Shapovalov.

Le scenario s'est à peu près répété dans la troisième manche, Djokovic réussissant le break pour se détacher 6-5 et servir pour le match.

Au total, il jouera sa 30e finale majeure pour un 20e titre. Il a enchaîné vendredi une 20e victoire d'affilée à Wimbledon après ses deux titres en 2018 et 2019. C'était également son 20e match remporté d'affilée en Grand Chelem après ses campagnes victorieuses à l'Open d'Australie et Roland-Garros.