Coupe Davis : pas de voyage en Bolivie pour la Belgique

Les Belgs ne savent pas encore où ils joueront.

Coupe Davis : pas de voyage en Bolivie pour la Belgique
© BELGA

Le match de barrage du groupe mondial I de la Coupe Davis entre la Bolivie et la Belgique, prévu entre les 17 et 19 septembre, ne se jouera pas au pays de la vaste cordillère des Andes. La situation sanitaire dans le pays, du fait de la pandémie de coronavirus, ne permet pas actuellement à la fédération bolivienne de tennis d’organiser la rencontre.

Les événements sportifs ne sont plus interdits dans le pays mais une quarantaine de dix jours est demandée aux voyageurs qui posent le pied en Bolivie. Ce qui n’est pas compatible avec l’organisation d’un match de Coupe Davis. L’ITF (International Tennis Federation) a laissé un nouveau délai aux Boliviens pour trouver un autre pays qui serait prêt à accueillir la rencontre.

À un peu plus d’un mois de l’événement, le temps presse pour la fédération bolivienne qui devra prendre à sa charge l’organisation financière, quelle que soit la localisation de la rencontre. Si aucune solution n’est trouvée dans les jours qui viennent, l’ITF devra se positionner avec comme solution la plus radicale un forfait de la Bolivie.

Les rencontres programmées à la même époque ailleurs en Amérique du Sud (Argentine - Biélorussie, Uruguay - Pays-Bas et Pérou - Bosnie) sont, elles, toujours d’actualité.