Naomi Osaka revient sur son mal-être: "J'ai eu l'impression d'être très ingrate"

La numéro 2 mondiale est revenue sur les courts de tennis après avoir déserté Roland Garros et Wimbledon.

Naomi Osaka revient sur son mal-être: "J'ai eu l'impression d'être très ingrate"
©AFP
Rédaction

Depuis plusieurs mois, la tenniswomen Naomi Osaka fait part de ses problèmes de santé mentale. Suite à des troubles d'anxiété et de dépression elle avait décidé de déclarer forfait pour Roland Garros et Wimbledon cette année, mais la joueuse est de retour sur le circuit WTA avec le tournoi de Cincinnati en ce moment.

Elle a d'ailleurs battu la jeune Américaine Coco Gauff, ce mercredi (4-6, 6-3, 6-4). Suite à cette victoire, Naomi Osaka s'est exprimée au sujet de son retrait sportif. "Je me demandais pourquoi j'étais si affectée, (...), ce qui me poussait à ne pas vouloir échanger avec les médias", a déclaré la jeune femme. "Je me demande si je n'avais pas peur de faire les gros titres de manière négative. Parfois je voyais que, lorsque certains joueurs perdaient, les titres des médias du lendemain étaient 'un effondrement' ou 'ils ne sont plus aussi géniaux'", a indiqué la Japonaise.

Osaka a expliqué avoir changé d'état d'esprit désormais, alors qu'elle avait fait parler un peu plus tôt d'elle dans le tournoi en fondant en larmes face aux journalistes lors d'une conférence de presse. "Même si j'avais perdu, j'aurais eu le sentiment d'être une gagnante. Tellement de choses se passent dans le monde actuellement... Le choix d'aller sur le terrain et de jouer, de voir des fans qui viennent me regarder jouer, c'est déjà un accomplissement, et je ne sais pas quand j'ai commencé à ne plus y être sensible. J'ai eu l'impression d'être très ingrate là-dessus.", a-t-elle dit en référence à l'actualité internationale.

La championne a fait savoir que les restrictions imposées par la pandémie de coronavirus avaient rendu les choses stressantes pour elle. Mais que les tristes événements internationaux des derniers jours, l'ont amenée à changer sa vision des choses. La joueuse avait réagi sur Twitter après le séisme en Haïti ayant coûté la vie à des milliers de personnes.