Après son malaise, Joachim Gérard est toujours à Tokyo : "J'attends l'autorisation de rentrer en Belgique"

L'US Open en fauteuil roulant commencera ce jeudi sans Joachim Gérard (ITF 3) à Flushing Meadows.

Après son malaise, Joachim Gérard est toujours à Tokyo : "J'attends l'autorisation de rentrer en Belgique"
©BELGA

Le Limelettois, 32 ans, a confié mercredi à Belga qu'il était "toujours hospitalisé à Tokyo" après le malaise dont il a été victime au village olympique peu de temps après son élimination en huitièmes de finale du tournoi paralympique contre l'Espagnol Daniel Caverzaschi (ITF 14). "Je n'en dis malheureusement pas plus à personne pour l'instant, tant que je ne serai pas de retour en Belgique", a-t-il expliqué mercredi à Belga depuis la capitale japonaise. "Je suppose que vous le comprendrez aisément. Je suis à l'heure actuelle toujours hospitalisé en attente d'avoir l'autorisation de rentrer."

Vainqueur de l'Open d'Australie et de Wimbledon cette année, Joachim Gérard est évidemment très déçu de ne pas pouvoir s'aligner sur le ciment de Flushing Meadows, où il avait atteint les demi-finales l'an dernier, battu 4-6, 6-1, 6-3 par le Japonais Shingo Kunieda (ITF 1). Le N.1 belge espérait en effet rebondir après la déception de son élimination lors du tournoi paralympique et, pourquoi pas, réaliser un 'Petit Chelem'.

C'est la première fois depuis Roland-Garros en 2018 que Joachim Gérard manquera un tournoi du Grand Chelem. Il a été hospitalisé d'urgence le mercredi 1er septembre dernier, les premiers éléments faisant état d'un problème de nature cardiaque. Le Brabançon devait initialement se rendre à New York directement depuis Tokyo.

Sur le même sujet