Recours en justice, enfermé dans un hôtel pour réfugiés, affaire d'État en Australie: les 48 heures surréalistes de Novak Djokovic

Le sort subi par le numéro un mondial, enfermé en attendant une décision de justice lundi, dépasse le strict cadre du tennis.

Recours en justice, enfermé dans un hôtel pour réfugiés, affaire d'État en Australie: les 48 heures surréalistes de Novak Djokovic
©Montage
En arrivant à Melbourne mercredi soir, Novak Djokovic ne s’attendait certainement pas à être accueilli comme un pestiféré et de vivre les heures suivantes comme un criminel. Après une nuit cauchemardesque à l’aéroport où son visa lui a été refusé, la vie, pourtant pas très calme, du Serbe a pris une dimension...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet