Novak Djokovic aurait-il présenté un faux test covid positif pour participer à l'Open d'Australie ?

Au lendemain de son présumé test positif, le Serbe a assisté à un événement public avec des enfants sans masque ni distanciations sociales.

Novak Djokovic aurait-il présenté un faux test covid positif pour participer à l'Open d'Australie ?
©BELGA
La Rédaction

Novak Djokovic est toujours retenu au Park Hotel de Melbourne en attendant la décision de la justice australienne au sujet de l'annulation de son visa. En attendant, ses avocats préparent sa défense et auraient fourni des documents aux autorités australiennes dans lesquels on retrouve le fait que Novak Djokovic a été testé positif au covid 19 le 16 décembre dernier. Ce qui lui permet de bénéficier d'une exemption médicale pour participer à l'Australian Open.

Mais le journaliste du New York Times, Ben Rothenberg a publié sur les réseaux sociaux des éléments discréditant cette thèse. Le journaliste amènerait ainsi des preuves qui remettraient en cause la véracité du test positif de Djokovic.

En effet, le joueur serbe a participé à un événement public, organisé par la fédération serbe de Tennis à Belgrade. Le numéro un mondial devait remettre des prix à des enfants. Cette cérémonie de remise de trophées, qui s'est déroulée au Novak Tennis Center, a eu lieu le 17 décembre dernier, soit le lendemain du présumé test positif du joueur. Or, sur des photos publiées par des enfants présents et dans une publication de la fédération serbe de tennis, on voit Novak Djokovic poser sans masque et en ne respectant par les distanciations sociales, à côté de plusieurs enfants.

De plus, la veille de cet événement, soit le jour de son test positif, Djokovic a assisté à la présentation d'un timbre hommage à son effigie par la poste serbe. Ce qui a de quoi remettre de plus en plus en doute la validité de la défense du numéro un mondial.

Sur le même sujet