La nuit à Melbourne: un top 10 forfait, des favoris très pressés, Mertens au rendez-vous, Goffin éliminé

Toutes les infos de la nuit et de la matinée à l'Open d'Australie.

La nuit à Melbourne: un top 10 forfait, des favoris très pressés, Mertens au rendez-vous, Goffin éliminé
©Belga

Les deux courts principaux n’ont pas tremblé cette nuit

Cette deuxième journée à Melbourne n’offrait aucun gros choc durant la nuit que ce soit dans la Rod Laver Arena ou la Margaret Court Arena. Muguruza, Swiatek, Medvedev, Rublev et Halep ont marché pour passer ce premier obstacle.

La John Cain Arena était plus animée

Il fallait rejoindre la John Cain Arena pour assister à de premières émotions. La Roumaine Cirstea a réalisé la performance de battre 6-2, 6-2 la Tchèque Kvitova, 20e tête de série.

La principale victime de la nuit : Ruud forfait

Casper Ruud s’est retiré du tournoi à cause d’une blessure à la cheville. Il a été remplacé par le lucky loser Roman Safiullin. Le Russe, qui avait été éblouissant lors de l’ATP Cup, avait chuté en qualif au 3e tour contre Broady. Pour Ruud, le coup est rude. A 23 ans, ce pensionnaire du Top 10 avait été critiqué en 2021. On lui reprochait d’être un membre du Top 10 illégitime car il n’a jamais brillé en Grand-Chelem. Le 8e joueur mondial devra encore patienter pour faire ses preuves.

La déception de la nuit : l’élimination de Leylah Fernandez par une wild card

Si on se réjouit pour la wild card Maddison Inglis qui n’en revenait pas au moment de remporter sa balle de match, on sera aussi déçu par le niveau de jeu produit par la Canadienne Leylah Fernandez. La finaliste de l’US Open nous rappelle que les lendemains d’un grand exploit ne sont pas simples à gérer. Elle a commis 30 fautes directes et 6 doubles fautes en 1h23 de jeu.

Mertens, déjà très agressive, pose les bases de son jeu

Elise Mertens s'est qualifiée pour le deuxième tour en battant la Russe Vera Zvonareva, 37 ans, 91e mondiale. La numéro 1 belge, 26 ans, 26e mondiale, s'est imposée 6-4; 7-5 et 1 heure 53 minutes de jeu face à la Moscovite, ancienne numéro 2 mondiale et finaliste à Wimbledon (2010) et à l'US Open (2011). La Limbourgeoise a pu compter sur son service avec 11 aces mais 5 doubles fautes. Elle a aussi signé 27 coups gagnants, mais 30 fautes directes. Elle a encore besoin de grandir dans ce tournoi. Au prochain tour, elle défiera à nouveau une trentenaire : la Roumaine Irina-Camelia Begu, 31 ans, 64e mondiale.

Goffin passe déjà à la trappe

Si Mertens a réussi son entrée, ce n'est pas le cas de David Goffin. Le Liégeois n'a pas existé face au Britannique Daniel Evans et s'incline lourdement sur le score sans appel de 6-4, 6-3, 6-0. Il n'y a déjà plus de Belge dans le tournoi masculin.

Sabalenka se fait très peur, Kerber éliminée

Deuxième mondiale, Aryna Sabalenka en a vu de toutes les couleurs mardi lors de son entrée en lice à l'Open d'Australie. La Bélarusse, en grande délicatesse sur son service, menée 7-5, 3-1, a su puiser dans ses ressources mentales pour inverser la tendance. Malgré 12 fautes directes, Sabalenka, demi-finaliste à Wimbledon et l'US Open 2021, s'est imposée 5-7, 6-3, 6-2 après 2h02 de match contre l'Australienne Storm Sanders, 135e mondiale et invitée par l'organisation, qui n'a jamais remporté le moindre match en Grand Chelem.

L'Allemande Angelique Kerber, lauréate en 2016, n'a elle pas survécu à l'écueil du premier tour. L'Allemande, 20e mondiale, a été éliminée en deux sets (6-4, 6-3) par l'Estonienne de 36 ans Kaia Kanepi (WTA 115).

Finaliste en 2018, la Roumaine Simona Halep, ancienne N.1 mondiale désormais 15e, s'est défaite de la Polonaise Magdalena Frech (WTA 102) en deux sets (6-4, 6-3).

Ça passe pour Murray et Auger-Aliassime, ça casse pour Isner

Andy Murray est éternel. L'Écossais, 113e mondial et invité par les organisateurs, a passé le premier tour de l'Open d'Australie après une âpre bataille de près de 4 heures face au Géorgien Nikoloz Basilashvili (ATP 23). Il s'est imposé 6-1, 3-6, 6-4, 6-7 (5), 6-4. Éloigné des sommets après une opération à la hanche, annonciatrice un temps de la fin de sa carrière, Murray s'est montré performant dans le 5e set décisif, parvenant à prendre la mise en jeu du Géorgien qui servait pour recoller à 5-5.

"Je veux encore m'améliorer. Il y a des aspects de mon jeu où je peux faire bien mieux", a dit l'ancien N.1 mondial après sa victoire sur la John Cain Arena. Finaliste à Sydney la semaine dernière, une première sur le circuit depuis son sacre à Anvers en 2019, il affrontera le qualifié japonais Taro Daniel (ATP 120) pour une place au 3e tour.

Dans le même temps, le Canadien de 21 ans Felix Auger-Aliassime (ATP 9) a aussi eu besoin de cinq sets et 3h43 pour se défaire du Finlandais Emil Ruusuvuori (ATP 90). Mené deux manches à une, le demi-finaliste du dernier US Open s'est finalement imposé 6-4, 0-6, 3-6, 6-3, 6-4.

Le géant américain John Isner a, lui, cédé face à son compatriote Maxime Cressy, après un duel en cinq sets (7-6,7-5,6-7,6-7,6-4).

Choc des générations avec un récital du papy côté français

La France a connu son match crève-coeur entre Richard Gasquet, 35 ans, et Ugo Humbert, 23 ans. Gasquet s’est imposé 3-6, 7-6 (4), 7-6 (3), 6-3 alors qu’il n’était pas eu une préparation idéale. Il avait passé une semaine en isolement à son arrivée en Australie.

Stosur, l’increvable 20 ans plus tard

A 37 ans, Samantha Stosur, qui a été n°1 en 2006, dispute son 20e Australian Open. Elle avait débuté en 2002 et n’a raté que l’édition 2008. L’Australienne n’a jamais été en réussite chez elle. Elle n’a jamais passé le cap des huitièmes de finale. Au premier tour, elle a battu l’Américaine Anderson ce qui lui a valu quelques larmes. Le match opposait deux wilds cards.

Kontaveitt, un exploit qui devient XXL

Anett Kontaveit est en train de réaliser une solide performance. Elle n’est pas du genre à faire beaucoup parler d’elle. Pourtant, l’Estonienne est 7e mondiale. En battant Siniakova, elle vient de remporter 26 de ses 30 derniers matchs !

La phrase de la nuit est signée Justine Henin

«Je pense qu'à l'heure actuelle, Djokovic doit être épuisé et pas très bien dans ses baskets. Il va trouver l'énergie de se remettre au travail et d'aller chercher les records dont il rêve, car il est animé par cela. Pourra-t-il le faire de par la situation sanitaire ? Ce sera toute la question s'il reste sur ses positions, que tout le monde peut respecter. Ce sont ses convictions personnelles, mais l'étau se resserre. Va-t-il dès lors faire évoluer son approche et tout de même se faire vacciner ? Je pense qu'il va certainement réfléchir à la situation.»

Le chiffre de la nuit : 11

Menée 1-3 par Harriet Dart, Iga Swiatek a aligné 11 jeux pour s’imposer 6-3, 6-0.

Un potentiel deuxième tour explosif

Nick Kyrgios ne jouera pas avant 9h face au qualifié américain Broady. S’il emporte, il défiera au tour suivant… Daniil Medvedev.

Sur le même sujet