Open d'Australie: Alison Van Uytvanck éliminée au deuxième à Melbourne, Zanevska "très déçue"

Les deux Belges ont été sorties du tournoi à Melbourne.

Open d'Australie: Alison Van Uytvanck éliminée au deuxième à Melbourne, Zanevska "très déçue"
©AFP/BELGA
BELGA

"Cette amortie, à 5-5 dans le tie-break, me coûte cher", regrette Van Uytvanck

Alison Van Uytvanck (WTA 55) était déçue, mercredi à Melbourne, de ne pas avoir réussi à se qualifier pour la première fois de sa carrière pour le troisième tour à l'Open d'Australie. Sur le court N.17, la Grimbergeoise, 27 ans, s'est inclinée contre la Chinoise Wang Qiang (WTA 110), 30 ans, 2-6, 7-6 (7/5), 6-3. "J'étais à deux points de gagner ce match et je suis terriblement déçue", a-t-elle confié. "J'avais vraiment une belle occasion d'atteindre le troisième tour ici pour la première fois. Cette amortie, à 5-5 dans le tie-break, me coûte cher. Je ne veux pas jouer l'échange et elle, elle ne rate plus. Dans le troisième set, elle s'est mise à mieux jouer et c'est devenu difficile. Même si je préfère perdre ainsi que de rentrer à la maison en ayant pris 6-2, 6-1, c'est frustrant. C'est dur de ne pas parvenir à jouer un troisième tour ici. J'espère que ce sera pour l'année prochaine."

Alison Van Uytvanck, encore engagée en double avec la Danoise Clara Tauson, tenait toutefois à retenir le positif. Tracassée par des douleurs au genou droit la semaine dernière, la N.2 belge a disputé un bon tournoi.

"J'ai toujours des douleurs et je vais devoir tirer cela au clair à mon retour en Belgique", a-t-elle poursuivi. "Mon prochain tournoi sera normalement celui de Saint-Pétersbourg. Cela dit, j'ai pu remarquer que le niveau de jeu était là. Et c'est le plus important. Mon attitude était bonne également. J'avais bien joué contre Anisimova, aujourd'hui aussi. Je dois continuer à m'accrocher, jouer vers l'avant et la roue finira par tourner. Un bel objectif pour 2022 serait d'intégrer le Top 30. Mais commençons d'abord par le Top 50."

Zanevska: "J'ai fait tout ce que j'ai pu, mais je n'étais pas en état de courir"

Maryna Zanevska (WTA 80) était très déçue, mercredi, après avoir dû renoncer à monter sur le court pour affronter l'Espagnole Nuria Parrizas Diaz (WTA 63), au deuxième tour à l'Open d'Australie. Blessée au mollet gauche à la fin de son match remporté 7-6 (9/7), 7-6 (7/4) lundi de la Slovène, Kaja Juvan (WTA 89), la Belge d'origine ukrainienne, 28 ans, n'était malheureusement pas en état de jouer. "J'ai pris cette décision il y a dix minutes en fait, en raison de ma blessure", a-t-elle raconté en conférence de presse. "J'ai pu finir ce match (contre Juvan, ndlr) je pense parce que j'avais beaucoup d'adrénaline, d'émotion. Je ne sais d'ailleurs pas comment j'ai réussi à le terminer. Après, j'avais vraiment des difficultés à marcher. Je savais que ce serait difficile de jouer dans ces conditions, Chaque heure allait compter. J'ai fait tout ce que j'ai pu, mais malheureusement, c'était un petit peu court. Ce matin, j'étais pourtant plus optimiste, car j'avais effectué quelques mouvements pour tester et je m'étais dit, 'ça va, cela n'a pas l'air trop grave', mais ensuite, quand j'ai essayé de me mettre en condition de jouer, j'ai réalisé que ce ne serait pas possible. Je me suis échauffée, mais je n'étais pas en état de courir. C'est un peu triste, mais c'est comme ça."

Sur le même sujet