La Belge Sofia Costoulas s’incline en finale de l’Australian Open: "À la fois déçue et satisfaite"

Sur la Rod Laver Arena, notre compatriote n’est pas parvenue à renverser la numéro un mondiale.

La Belge Sofia Costoulas s’incline en finale de l’Australian Open: "À la fois déçue et satisfaite"
©AFP

Il n’y aura pas de Belge au palmarès de cette édition 2022 de l’Australian Open. Dernière représentante noire-jaune-rouge engagée à Melbourne, Sofia Costoulas, tête de série numéro 8 chez les juniores, s’est inclinée en finale face à la favorite du tournoi la Croate Petra Marcinko, numéro un mondiale et tête de série numéro un Down Under. En match d’ouverture sur la Rod Laver Arena ce samedi, la Limbourgeoise s’est inclinée en deux sets : 7-5, 6-1.

Menée 3-1 dans le premier set, la Limbourgeoise a trouvé les ressources et les armes pour recoller à 3-3. La fin du set a d’ailleurs été accrochée mais la joueuse croate est parvenue à breaker Costoulas en fin de manche avant de conclure sur son jeu de service (7-5). Dans le second set, la citoyenne de Villers-la-Ville a accusé le coup se faisant rapidement distancer (3-0) avant de finalement s’incliner 6-1 après une rencontre d’une heure et quinze minutes.

“Bien sûr je suis un peu déçue de ma défaite mais je peux me montrer satisfaite de mon parcours. Je pense avoir prouvé pendant cet Australian Open, mais aussi au tournoi préparatoire de Traralgon, que je pouvais rivaliser avec toutes les filles du plateau. J’ai disputé douze rencontres et au final j’en gagne onze, c’est un très beau bilan. En finale, ce samedi, cela ne s’est pas déroulé comme je l’espérais mais je reste sur deux bonnes semaines.”

Un autre motif de satisfaction pour notre compatriote, qui revenait de blessure, c’est que son coude droit a tenu le coup alors que les matchs s’enchaînaient.

"Je n'ai pas eu mal du tout. C'est très positif. D'ailleurs ma maman m'a dit après la finale: 'tu te rappelles, il y a un mois tu étais chez les médecins avec des incertitudes et là tu es en finale d'un Grand Chelem, c'est très bien.'"

Cette expérience à Melbourne représente aussi pour Sofia une source de motivation pour la suite de sa carrière : "Jouer sur la Rod Laver Arena, c'est fantastique. C'est pour cela que je travaille dur chaque jour. J'ai pris beaucoup d'expérience lors de ce Grand Chelem."

La Belge Sofia Costoulas s’incline en finale de l’Australian Open: "À la fois déçue et satisfaite"
©AFP


Présente à Melbourne avec son papa, Sofia a connu un petit stress avant la finale.

“Moi je prends toujours beaucoup de vêtements quand on voyage, mon papa il est toujours un peu juste. Et il ne pensait peut-être pas que j'avance jusqu’en finale donc on n’avait pas assez de cordage. J’ai dû vite demander à mon sponsor de me dépanner.”

Notre compatriote qui va alterner dans le futur des tournois ITF juniors et WTA chez les adultes évoquait la différence entre les deux : "L'aspect tactique est plus présent dans les compétitions WTA. Chez les jeunes, toutes les filles frappent fort dans la balle."

Sofia Costoulas ne rejoindra pas An-Sophie Mestach, seule Belge qui a inscrit son nom au palmarès de l’Australian Open chez les juniors en 2011, mais compte encore travailler d’arrache-pied pour percer au plus haut niveau.

Sur le même sujet