Non, Dominic Thiem n’est pas un acteur porno: “Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive”

L’Autrichien a reçu la visite de la police lors d’une séance d’entraînement.

Non, Dominic Thiem n’est pas un acteur porno: “Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive”
©AP

Absent des courts pendant de longs mois à cause d'une blessure au poignet, Dominic Thiem a connu un retour aux affaires difficile avec sept défaites lors des premiers tours des tournois où il s'était présenté. Cette semaine, l'Autrichien a confirmé son absence de Wimbledon et a rejoint la ville de Traiskirchen dans son pays natal pour s'entraîner en vue d'un retour à la compétition. Lors d'une interview à la radio locale 03, le double finaliste de Roland-Garros a expliqué une mésaventure vécue il y a peu.

Ses voisins ont appelé la police pour qu’elle se rende sur la propriété où se trouvait le vainqueur de 17 titres ATP. Ceux-ci en avaient marre d’entendre pendant de longues minutes des gémissements et pensaient qu’un fil pornographique était en train d’être tourné. La police locale s’est présentée à la maison de Dominic Thiem. Une fois sur place, les officiers ont pu vérifier que les sons étaient émis par le joueur autrichien à chaque fois qu’il frappait la balle.

"Ce n'est pas la première fois que cela m'arrive, a expliqué amusé le joueur de 28 ans. C'est toujours amusant et je le comprends même, car parfois quand je m'entraîne, je crie beaucoup et je fais des bruits étranges."

Sportivement, le finaliste de l’US Open 2020 a décidé de s’entraîner sur terre battue, sa surface de prédilection, et espère pouvoir retrouver des couleurs lors des tournois de Baastad, Gstaad et Kitzbühel en juillet.

"Ne pas participer à Wimbledon, c’était encore une décision un peu difficile à prendre parce que je veux disputer ce Grand Chelem chaque année. Mais dans l’optique des six prochains mois et de mon retour à un bon niveau, c’était la décision la plus intelligente."