Ils ont marqué Wimbledon, ils dégringolent au classement ATP

Le nouveau classement ATP publié lundi comprend quelques incohérences.

Ils ont marqué Wimbledon, ils dégringolent au classement ATP
©AFP

Au lendemain de Wimbledon, le nouveau classement ATP a été publié. Il est surprenant, car l'ATP a décidé de ne pas attribuer de points pour la troisième levée du Grand Chelem. La raison ? La décision de Wimbledon d’interdire aux joueurs russes et bélarusses de participer au tournoi.

Du coup, le vainqueur de Wimbledon (21e titre du Grand Chelem, 7e à Londres), Novak Djokovic, perd des places... Il se retrouve 7e mondial, hors du top 5 pour la première fois depuis septembre 2018.

Daniil Medvedev conserve la première place devant Alexander Zverev et Rafael Nadal, qui profite du recul de Djokovic en s’adjugeant la troisième place.

Djokovic n'est pas la seule victime de cette décision. Nick Kyrgios, finaliste face à Djokovic, perd cinq places. Celui qui disputait sa première finale de Grand Chelem est désormais le 45e meilleur joueur du monde.

David Goffin, notre compatriote qu'on n'avait plus vu à un pareil niveau depuis un moment, perd 13 places et se retrouve 71e mondial.

En ce qui concerne les autres Belges, Zizou Bergs est 149e. Il est le deuxième belge, devant Michael Geerts, 241e. Ce dernier réalise le meilleur classement de sa carrière. Kimmer Coppejans occupe la 274e place.