Polémique au tournoi de Cincinnati: une spectatrice exclue pour avoir arboré un drapeau ukrainien

Les organisateurs du tournoi justifient officiellement l'exclusion de la spectatrice par les dimensions non homologuées de son drapeau.

Polémique au tournoi de Cincinnati: une spectatrice exclue pour avoir arboré un drapeau ukrainien
©Twitter @TrashyTennis

Depuis ce samedi, le tournoi de Cincinnati bat son plein dans l'Ohio, aux Etats-Unis. Si la compétition se déroule sans encombre sur le plan sportif, malgré l'élimination de nos représentants belges David Goffin et Kirsten Flipkens, une polémique sur fond de conflit international a éclaté dimanche.

Lors d'un match de qualification opposant les deux joueuses russes Anna Kalinskaya (69e mondiale) et Anastasia Potapova (54e mondiale) sur le court numéro 8, une spectatrice a particulièrement retenu l'attention. Vêtue d'un grand drapeau ukrainien, Lola regardait d'abord le match en silence, sans causer de troubles apparents. C'est alors qu'une des deux tennis woman s'est plainte à l'arbitre de la rencontre, Morgane Lara, qui a interpellé la jeune spectatrice. L'arbitre aurait déclaré "ce n'est pas bien d'arborer ce drapeau", ce à quoi Lola aurait répliqué : "Ce n'est pas bien d'envahir un pays."

La jeune femme a ensuite été sommée de quitter le stade, sous menace d'intervention de la police. Elle a finalement été autorisée à retourner dans les tribunes après avoir été priée de ranger le drapeau dans sa voiture.

Plusieurs spectateurs ayant assisté à l'incident ont déploré cette décision, que les organisateurs ont justifiée par la taille non-homologuée du drapeau.

"Comme indiqué sur le site Web du tournoi, les drapeaux ou bannières de plus de 18 x 18 inches (40x40 cm, ndlr) sont interdits. Par conséquent, il a été demandé à la spectatrice de retirer le drapeau du terrain et, après l'avoir fait, elle a été autorisée à rester au tournoi. Toute demande de renseignements concernant l'arbitre doit être adressée à la WTA Tour", a déclaré le porte-parole.