Medvedev out : Nadal, Alcaraz et... Ruud rêvent de la place de numéro un mondial

Petit séisme la nuit dernière à l'US Open avec l'élimination de Daniil Medvedev.

Medvedev out : Nadal, Alcaraz et... Ruud rêvent de la place de numéro un mondial
©AFP

C'était le gros choc de ces huitièmes de finale à l'US Open: le numéro un mondial et tenant du titre, Daniil Medvedev, défiait l'homme du moment et récent finaliste de Wimbledon : Nick Kyrgios. Et c'est finalement l'excentrique et talentueux australien qui l'a emporté en quatre sets, validant ainsi son ticket pour les quarts et confirmant son excellente forme cette saison. Côté russe en revanche, la défaite est doublement amère puisqu'il est sûr de perdre sa place de numéro un mondial. Une place revendiquée par trois joueurs: Rafael Nadal, Carlos Alcaraz et Casper Ruud.

Si pour le premier, le trône n'a plus de secret puisqu'il y a régné pendant 209 semaines, voir son compatriote ou le Norvégien prendre le pouvoir serait une surprise. Mais que faut-il pour que l'un des trois hommes, encore en lice dans le tournoi, grimpent en haut de la hiérarchie ATP dès lundi ? Explications.

Rafael Nadal, le retour du Roi

Grand favori à occuper le trône, l'Espagnol vit une saison mitigée. Si au niveau des résultats, elle est tout bonnement spectaculaire (victoires à l'Australian Open et Roland Garros, ainsi qu'à Acapulco et à l'ATP de Melbourne), le Majorquin a, à nouveau, peu été épargné par les blessures. Touché aux côtes et au pied, l'Espagnol a même remis en question la suite de sa carrière durant la quinzaine parisienne. Mais toujours en lice à New York, le neveu de Toni est plus proche que jamais d'un retour à la première place mondiale, pour la première fois depuis novembre 2019. Pour y parvenir, il lui suffira soit d'atteindre la finale, soit de perdre en quarts ou en demies tant qu'Alcaraz et Ruud ne gagnent pas le tournoi ou enfin perdre en huitièmes (face à Tiafoe), tant que ses rivaux directs n'atteignent pas la finale.

Carlos Alcaraz, le digne héritier est déjà prêt à prendre le pouvoir

C'est sans aucun doute la grande révélation de l'année. Grande promesse du tennis, la place de numéro un lui est plus que probablement réservée. Mais peu auraient misé sur le fait qu'elle puisse arriver si tôt, à seulement 19 ans. Pourtant, le protégé de Juan Carlos Ferrero réalise une saison extraordinaire. Vainqueur à Rio, Miami, Barcelone et Madrid, son jeu impressionne l'élite du tennis qui le classe déjà parmi les hommes à suivre durant de longues années et le voit comme le successeur d'un certain Rafael Nadal.

Auteur d'un tournoi sans faute jusqu'à présent (il n'a pas perdu le moindre set), le natif de Murcie peut écrire l'histoire en devenant le plus jeune numéro un mondial, dépassant les 20 ans et 8 mois de Lleyton Hewitt en 2001. Pour y parvenir, il devra remporter le titre. S'il venait à échouer, il doit espérer perdre en finale face à n'importe quel joueur, autre que Ruud et au préalable, que Nadal n'atteigne pas les quarts.

Casper Ruud, l'invité surprise

Bien malin celui qui aurait pu prédire que Casper Ruud serait en lice pour prétendre à la place de numéro un mondial. Le discret norvégien est pourtant un maître en régularité. Déjà vainqueur de neuf titres ATP (dont trois cette saison), Ruud a passé un cap cette année en glanant une finale de Masters 1000 à Miami (défaite face à Alcaraz) et à Roland Garros (contre... Nadal). Ses bons résultats lui ont d'ailleurs permis d'atteindre le top 5 mondial, pour la première fois de sa carrière. Actuellement classé septième, il pourrait devenir le premier Norvégien à dominer le classement ATP. Mais la tâche ne s'annonce pas simple. Pour y parvenir, il devra remporter son premier Grand Chelem en défiant un joueur autre que Nadal en finale, ou perdre en finale face à n'importe quel joueur sauf Alcaraz et miser sur une défaite de Nadal face à Tiafoe en huitièmes.

Une chose est sûre : l'ATP aura un nouveau Roi dès lundi. La question sera de savoir qui : celui qui connait cette place mieux que quiconque, son potentiel successeur ou la surprise venue du nord ? Faites vos jeux...