Billie Jean King Cup : diminuée physiquement, Mertens abandonne, la Belgique officiellement éliminée

Après l’échec 2-1 ce mercredi face à la Slovaquie, la journée avait très mal débuté pour la Belgique. Obligée de l’emporter 2-0 face à Tomljanovic, Elise Mertens a abandonné dans le troisième set alors qu’elle était menée par l’Australienne.

Belgian Elise Mertens reacts during a tennis match against Australian Tomljanovic, match two of the tie between Belgium and Australia in the group stage of the Billie Jean King Cup Finals tennis in Glasgow, Scotland on Thursday 10 November 2022. The women's international team competition takes place from November 8 until November 13, 2022. 
BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ
Elise Mertens avait parfaitement débuté sa rencontre, mais elle a fini par lâcher sur le plan physique.

La journée de jeudi avait très mal démarré pour l’équipe nationale belge. C’est même le pire scénario qui se produisait sur le court de l’Emirates Arena de Glasgow.

Sans compétition officielle dans les jambes depuis le 2 septembre dernier, et son élimination au deuxième tour de l’US Open qui l’avait poussée à mettre un terme à sa saison pour soigner son dos, Alison Van Uytvanck (WTA 54) s’est inclinée sèchement face à l’Australienne Storm Sanders (WTA 237) sur un double 6-2.

Pour préserver ses chances de qualification, la Belgique devait donc s’imposer 2-0 dans le deuxième simple mais aussi dans le double. Une mission difficile mais pas impossible.

Les choses avaient même très bien démarré pour Elise Mertens, qui remportait le premier set 6-4 face à Alja Tomljanovic. À 6-4, 4-1 pour la joueuse belge, la rencontre a pris une autre tournure. Visiblement diminuée physiquement et embêtée par son épaule, notre numéro 1 belge a vu l’Australienne recoller au score et même remporter la deuxième manche sur le score de 6-4.

Menée 3-0 dans le dernier set, Elise Mertens a finalement abandonné.

Les espoirs de qualification sont donc entérinés. C’est l’Australie qui verra les demi-finales de la Billie Jean King Cup.