"Où est votre carte de membre ?" Le jour où Federer s’est fait refouler de Wimbledon

Le multiple champion du célèbre tournoi londonien s’est fait refuser l’accès au club de Wimbledon.

Roger Federer attends the Moet & Chandon holiday season celebration at David Geffen Hall at Lincoln Center on Monday, Dec. 5, 2022, in New York. (Photo by Evan Agostini/Invision/AP)
Roger Federer à New York, le 5 décembre 2022. ©2022 Invision

On peut gagner vingt Grands Chelems et toujours passer incognito sur les courts. Roger Federer, 41 ans, en a encore fait les frais il y a deux semaines.

Sur le plateau du “Daily Show” vendredi soir, le Suisse a raconté l’histoire cocasse qui lui est arrivée à Wimbledon fin novembre. Alors qu’il était en voyage éclair à Londres pour consulter un chirurgien pour ses douleurs au genou, le tennisman en a profité pour faire un saut dans la banlieue de Merton, afin de rendre visite aux organisateurs du tournoi de Wimbledon.

Je ne savais pas si j’aurais le temps de passer, car je devais prendre rapidement un avion pour rentrer en Suisse, donc je n’avais prévenu personne de ma venue, explique Roger Federer. Finalement, mon rendez-vous médical se termine et je vois que j’ai quelques heures à tuer avant mon vol. Je me dis donc que je vais passer au Club de Wimbledon pour prendre le thé.

Revivez les adieux de Roger Federer: "Je ne suis pas triste, je suis heureux" (VIDEO)

Arrivé sur les lieux, le sportif suisse se frotte à une membre de la sécurité, qui lui demande s’il est en possession de sa carte de membre. “Quand on gagne Wimbledon, on devient automatiquement membre du club, précise Federer au micro de Trevor Noah. Je ne savais pas où j’avais mis ma carte, elle était probablement restée en Suisse.” Federer explique donc son histoire à l’agente de sécurité : “Je lui dis que normalement, quand je suis ici, je suis sur les courts et il y a beaucoup de gens, donc j’entre par un autre chemin. Je lui dis que c’est la première fois que je viens quand le tournoi n’a pas lieu, et que je ne sais pas par où rentrer.

”S’il vous plaît, croyez-moi”

Malgré les explications, l’agente – qui ne reconnait visiblement toujours pas le célèbre joueur – ne plie pas et lui refuse encore l’entrée. Roger Federer prononce alors une phrase qu’il regrette encore aujourd’hui, lui qui est habituellement très modeste : “J’ai gagné ce tournoi huit fois. S’il vous plaît, croyez-moi, je suis membre. Où est-ce que je peux entrer ?” Sans succès.

Federer, ses derniers exploits et ses derniers faits d’armes

Finalement, le multiple champion tente d’accéder au Club par l’entrée arrière, où il est repéré par un fan qui lui demande un selfie. D’autres agents de sécurité le reconnaissent alors et s’empressent de le laisser entrer dans l’enceinte, où il est accueilli par le président du club, Ian Hewitt.

L’anecdote, qui a beaucoup fait rire sur la toile, a même suscité une réaction de l’organisation. Sur Twitter, le compte officiel de Wimbledon a republié la vidéo en commentant : “Tu restes le bienvenu à tout moment, Roger Federer”.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...