ANALYSE

Cela doit être l'âge. Il est vrai qu'à 32 ans passés maintenant, il se veut l'un des plus anciens joueurs encore en activité sur le circuit. Alors qu'il se blesse de temps à autre ne doit pas être considéré comme si surprenant.

Vainqueur dimanche, à Los Angeles, du 53e titre de son illustre carrière, Andre Agassi a été contraint à déclarer forfait pour le prestigieux Open du Canada, l'un des neuf tournois Masters Series, qui se déroule cette semaine à Toronto. L'Américain, qui avait déjà manqué les deux premiers mois de la saison en raison d'une blessure au poignet droit, souffre cette fois de douleurs au bas du dos et à la hanche droite. Ayant annoncé tardivement son retrait, il a été condamné par l'ATP à verser une amende de 80000 dollars mais il ne souffre aucun doute qu'il s'agira du cadet de ses soucis.

Parcours qualitatif

Andre Agassi, en fait, a plus que jamais bon pied bon oeil. Comme le vin, il semble s'améliorer avec l'âge. Ses statistiques, cette saison, se veulent tout bonnement éloquentes. L'ancien numéro un mondial n'est peut-être que cinquième du classement de l' ATP Champions Race, supposé déterminer le meilleur joueur de l'année, derrière Lleyton Hewitt, le vainqueur de Wimbledon, Marat Safin, le finaliste de l'Australian Open, Albert Costa, le vainqueur de Roland-Garros, et Tim Henman, le demi-finaliste de Wimbledon, mais ceci s'explique tout simplement par un moins grand nombre de tournois disputés.

Sur neuf épreuves jouées, le Kid de Las Vegas peut ainsi se targuer d'en avoir remporté quatre, à Scottsdale, à Miami, à Rome et à Los Angeles. Il a également atteint la finale à San Jose, battu 7-6 au troisième set par Lleyton Hewitt, les demi-finales à Houston et les quarts de finale à Roland-Garros! Il n'y a qu'à Indian Wells et à Wimbledon qu'il a en quelque sorte échoué...

`Mon jeu s'est amélioré au fil des matches ici. Je me suis senti très à l'aise durant toute la semaine, a-t-il ainsi déclaré à l'issue de sa victoire à Los Angeles. Cela me place vraiment dans de bonnes dispositions pour l'été. En vue de l'US Open, je me pose nettement moins de questions qu'il y a quelques jours.´

Alors que la préparation pour l'US Open s'intensifie, Andre Agassi peut déjà se reposer sur certains acquis. Vainqueur de trois des quatre tournois sur ciment qu'il a disputés, à Scottsdale, à Miami et à Los Angeles, c'est peut-être même carrément lui le favori pour la dernière levée du Grand Chelem, qui débutera le 26 août à Flushing Meadow...

© Les Sports 2002