Xavier Malisse battra-t-il un jour Andre Agassi? On peut, tout doucement, se poser la question. A l'occasion de leur sixième duel, l'Américain s'est, en tout cas, encore imposé au premier tour du tournoi de Los Angeles. Six matches, six défaites: le Courtraisien est décidément maudit face à l'ancien n°1 mondial. Durant la première manche, Malisse (ATP 38) s'est pourtant bien accroché et a même bénéficié de trois balles de set dans le tie-break. Mais, à l'arrivée, c'est Agassi (ATP 18) qui l'a emporté sur le fil (12-10). Fort de cet avantage, l'Américain a ensuite survolé les débats et s'est adjugé la deuxième manche sur un cinglant 6-0. «J'étais épuisé! C'est à peine si je pouvais encore respirer», confia le Courtraisien. Le mercure du thermomètre dépassait, il est vrai, les 44 degrés sur le court central du Countrywide Classic. Une température qui, à l'évidence, gêna moins le vétéran américain (36 ans et toujours bon pied, bon oeil). «Cela fait du bien de retrouver l'ambiance du circuit. Je n'avais plus joué un tournoi depuis plusieurs mois mais j'ai vite trouvé mes marques», expliqua Agassi qui, rappelons-le, mettra un terme à sa carrière après l'US Open et - qui sait? - un dernier match face à Xavier Malisse. A propos du joueur flandrien, signalons qu'il a officialisé son forfait pour le prochain match de Coupe Davis que la Belgique disputera en Slovaquie en septembre prochain. «Je regrette évidemment cette décision mais je ne souhaite pas la commenter. Je constate simplement qu'il est vraiment difficile de réunir, dans notre pays, les meilleurs joueurs pour la plus grande compétition internations du monde. Ceci dit, j'ai pleine confiance dans l'équipe et je suis convaincu que, même sans Malisse, nous gagnerons à Bratsilava», explique Julien Hoferlin, le capitaine belge, qui se veut le plus positif possible. Xavier Malisse n'a pas motivé son désistement. Mais il semble que son forfait soit, une nouvelle fois, lié à des raisons financières et à des primes insuffisantes à ses yeux. Dans sa présélection, Hoferlin a retenu Olivier Rochus, Kristof Vliegen, Dick Norman, Steve Darcis, Gilles Elseneer et Stefan Wauters. Pour rappel, ce match de barrage pour le Groupe Mondial se disputera sur surface rapide du 22 au 24 septembre à Bratislava. Tout indique qu'Olivier Rochus (qui reprendra les entraînements lundi prochain après petite déchirure musculaire) et Kristof Vliegen seront les deux grands atouts belges en Slovaquie.

© Les Sports 2006