La 17e mondiale s'est imposée 6-2, 0-6, 6-2 contre l'Estonienne Anett Kontaveit (WTA 24).

Mertens, qui menait 2 victoires à 1 contre l'Estonienne avant ce duel, a dominé la première manche assez facilement (6-2). Mais elle a ensuite connu un passage à vide assez inhabituel dans son chef. En effet, elle a concédé la seconde manche sur le score net et sans appel de 0-6 après avoir réalisé 6 doubles fautes et 17 fautes directes.

Revenue déterminée d'une pause liée à la chaleur régnant sur les courts floridiens, Mertens a été capable d'élever son niveau de jeu dans le set décisif, faisant étalage de son touché et de son très beau jeu de défense. Elle a ponctué la rencontre après 1h47 de jeu. La Limbourgeoise de 25 ans aura la lourde tâche de défier Naomi Osaka. La Japonaise, 2e mondiale, n'a plus été battue depuis l'Open d'Australie 2020, en enlevant ses forfaits à Cincinatti et au Gippsland Trophy. Osaka, qui a bénéficié dimanche de l'abandon de la Serbe Nina Stojanovic (WTA 95), reste sur des succès à l'US Open et à l'Open d'Australie. Osaka pourrait même quitter la Floride en tant que numéro un mondiale. Pour ça, elle doit s'imposer et Ashleigh Barty, actuelle reine du circuit et tenante du titre (2019), ne doit pas atteindre la finale. Mertens, 25 ans, était également engagée en double à Miami. Au premier tour, la Limbourgeoise qui retrouvait pour l'occasion la Biélorusse Aryna Sabalenka, était opposée au duo composé de l'Allemande Angelique Kerber et la Roumaine Simona Halep. Mertens et Sabalenka, lauréates du dernier Open d'Australie et premières têtes de série à Miami, se sont inclinées sur un double 7-5 après 1h23 de jeu.


"C'était Miami Heat aujourd'hui"

"Je suis très heureuse d'être parvenue à gagner ce match", a-t-elle dit à même le court à la suite de sa qualification. "Je pense que je ne vais pas compter ce deuxième set. Je ne sais pas ce qui s'est produit. Je crois que j'ai perdu le fil pendant un moment", a-t-elle souri.

"Le plus important, toutefois, est que je sois parvenue à rebondir. J'ai continué à me battre et je voudrais remercier tous les gens qui sont venus aujourd'hui. Il fait vraiment chaud et vous m'avez aidé à m'en sortir. Le physique était crucial. J'aime bien Miami, même si c'était Miami Heat aujourd'hui. J'ai déjà connu du succès en double ici, mais c'est la première fois que je me hisse en huitième de finale en simple."

Pour cette première, Elise Mertens retrouvera désormais un certaine Naomi Osaka (WTA 2), lauréate de l'Open d'Australie le mois dernier et invaincue cette année. La Japonaise, 23 ans, protégée du Trudonnaire Wim Fissette, a bénéficié dimanche du forfait de la Serbe Nina Stojanovic (WTA 95), blessée à la cuisse droite. "Osaka est une grande compétitrice, une vraie championne. Je vais faire le maximum. J'espère que ce sera une grande bagarre. Et on verra ce que cela donnera", a-t-elle conclu.