Sur le court N.15, le long des rails du tram 70 qui amène les spectateurs au stade, la Limbourgeoise, 25 ans, a écarté la jeune Canadienne Leylah Fernandez (WTA 86), 18 ans, lauréate de Roland Garros junior en 2019, 6-1, 6-3 à sa cinquième balle de match.

"Ce n'était pas mon meilleur match, mais je suis contente d'avoir gagné en deux sets", a-t-elle confié après sa victoire. "Mon niveau d'énergie était un peu plus faible. Je n'avais pas bien dormi. Je ne sais pas trop pourquoi. Un peu de stress peut-être avant ce premier tour. Il y a des jours où il faut parfois plus s'employer, mais je me suis frayée un chemin vers la victoire. C'est ce qui importe. J'ai rencontré quelques difficultés à conclure, mais elle est une bonne joueuse. Elle est jeune, elle n'a pas de pression et si on la laisse jouer, elle peut être très agressive. Mais je suis heureuse d'avoir fini par un bon service."

Au deuxième tour, jeudi, Elise Mertens affrontera la Chinoise Lin Zhu (ATP 92), 27 ans, qui a remporté son premier match de l'année en dominant 6-1, 6-1 la jeune Américaine Whitney Osuigwe (WTA 163), 18 ans, issue des qualifications. Il s'agira de la troisième confrontation entre les deux joueuses, qui en sont à une victoire partout, la droitière de Wuxi s'étant imposée 5-7, 6-4, 7-5 lors de leur dernier duel à Dubai en 2019.

"Je me rappelle effectivement l'avoir déjà rencontrée, mais je n'ai pas énormément de souvenirs", a-t-elle poursuivi. "Il faut dire que cela remonte à un petit temps et que j'ai joué beaucoup de matches depuis. Je vais donc devoir faire quelques recherches, pour me rafraîchir la mémoire. Mais je serai bien préparée. J'ai déjà pris un bain de glace et là j'ai encore des étirements et des massages au programme, histoire de faciliter la récupération vu que j'ai disputé pas mal de matches ces derniers jours."