Marion Bartoli a réussi un exploit en surclassant la N.1 mondiale Jelena Jankovic pour atteindre les quarts de finale de l'Open d'Australie dont est privée Alizé Cornet, malgré deux balles de match face à la N.3 mondiale Dinara Safina.

Cela aurait pu être un jour de gloire pour le tennis féminin français. Ca reste une très belle journée avec le coup de force de Bartoli même si les larmes de la jeune Alizé sont venues gâcher un peu la fête.

Bartoli, 17e mondiale, a été brillante pour punir Jankovic 6-1, 6-4. "J'ai joué de façon incroyable avec un premier set parfait. Ce match montre à quel point je peux bien jouer au tennis", a réagi la N.2 française.

Dans sa carrière, la Française avait déjà réussi à s'imposer face à une autre N.1 mondiale, Justine Henin, en demi-finales de Wimbledon 2007 où elle fut ensuite battue par Venus Williams en finale. Le plus étonnant c'est que Bartoli, qui rencontrera une Russe, Vera Zvonareva en quarts, n'avait encore jamais dépassé le deuxième tour à Melbourne, un tournoi qu'elle détestait.

Sa victoire va inévitablement relancer les spéculations sur la légitimité de Jankovic à la tête du tennis féminin, elle qui n'a toujours pas remporté la moindre victoire en Grand Chelem. C'est la première fois qu'une Française atteint les quarts de finale à Melbourne depuis la victoire finale d'Amélie Mauresmo en 2006. Elles auraient pu être deux, comme en 2005, si Cornet n'avait ensuite laissé passer deux balles de match face à Safina avant de céder 6-2, 2-6, 7-5.

Après avoir été en tête 5-2 dans la troisième manche, la Française de tout juste 19 ans s'est procurée ses deux balles de match à 5-4, 40-15. Sur la première, son coup droit long de ligne est sorti de quelques millimètres.

"Je suis tellement chanceuse de pouvoir jouer en quart de finale car je pense qu'elle méritait de gagner", l'a complimenté Safina sur le court. Cornet, en pleurs sur sa chaise, pouvait d'autant plus regretter l'issue du match qu'elle avait été héroïque en surmontant un début de rencontre difficile.

Handicapée par une douleur à l'épaule, la Française, 16e mondiale, a renversé la tendance au courage, aidée aussi par une Safina excessivement nerveuse qui a soudain commis un festival de fautes directes.

Mais à 5-2 contre elle, la Russe n'a plus raté une balle pour remporter les cinq derniers jeux du match. Safina rencontrera l'Australienne Jelena Dokic ou la Russe Alisa Kleybanova en quarts de finale avec la possibilité d'ici la fin du tournoi de ravir la première place mondiale à Jelena Jankovic.

Chez les hommes, l'Argentin Juan Martin Del Potro, tête de série N.8, s'est qualifié pour les quarts en battant le Croate Marin Cilic (N.19) en quatre sets 5-7, 6-4, 6-4, 6-2.

Il rencontrera le Suisse Roger Federer (N.2) ou le Tchèque Tomas Berdych (N.20).