Lindsay Davenport, tête de série N.2, a dominé Kim Clijsters (N.3) 1-6, 6-3, 7-6 (7/3), samedi en demi-finale du Masters féminin de Munich doté de 3,24 millions d'euros, et s'est assurée au passage de la première place du classement mondial WTA.

Sa compatriote Jennifer Capriati (N.1), battue vendredi par la Française Sandrine Testud (N.8), ne pouvait en effet compter que sur une défaite de Davenport samedi pour espérer conserver son rang.

Davenport, 25 ans, l'a emporté au terme de 108 minutes d'un match très disputé, ponctué de nombreux breaks.

Après avoir très mal démarré la partie, notamment en raison d'un service médiocre et d'une grande nervosité, l'Américaine est revenue dans le match face à une adversaire très combative. Clijsters, menée 4-0 dans le second set, est ainsi revenue pour ne s'incliner que 6-3. De même dans le jeu décisif de la dernière manche, où Davenport retrouvait opportunément son service pour mener 5/0 avant de l'emporter 7/3.

A 5-5 dans le dernier set, la rencontre aurait pu basculer lorsque l'arbitre a accordé à la jeune Belge une balle très litigieuse. Une décision qui a conduit Davenport, habituellement très fair play, à refuser de serrer la main de l'arbitre.

Outre une place en finale du Masters, épreuve qu'elle a déjà remporté en 1999 et dont elle a été finaliste en 1994 et 1998, la Californienne s'offre donc grâce à sa victoire du jour le premier rang mondial, qu'elle avait déjà occupé à plusieurs reprises entre 1998 et 2000.

En finale, elle affrontera sa compatriote Serena Williams, tête de série N.7, qui a corrigé Sandrine Testud (N.8), 6-3, 6-0. Après quelques jeux valeureux de la Française en tout début de partie, la cadette des soeurs Williams a accéléré pour l'emporter en 58 minutes.

Débordée, Testud n'a pu que constater les dégâts causés notamment par les services assassins de son adversaire et devra remettre à plus tard sa soif de revanche. Samedi, la Française entendait en effet se venger de la lourde défaite 6-0, 6-2 infligée par l'Américaine à Toronto, au Canada, cet été.