"Salut tout le monde, merci pour tous vos messages ! C'était une super semaine terminée par un match difficile. Nous avons joué un gros match de soir!". C'est en ces termes que Kim Clijsters s'exprimait sur son compte Twitter à la suite de sa victoire au Masters de Doha. C'était la troisième victoire de la joueuse belge dans ce tournoi qui réuni les huit meilleures joueuses du monde.

"C'était un match long et physiquement éprouvant, mais je suis très heureuse de cette victoire", a-t-elle déclaré après sa victoire à Doha.

En finale, Clijsters a battu la Danoise Caroline Wozniacki, numéro un mondiale, sur le score de 6-3, 5-7 et 6-3. "Je peux imaginer que pour Caroline il s'agit d'une désillusion. Je ne sais pas combien de temps je vais encore jouer au tennis, mais dans tous les cas elle a encore un bel avenir devant elle", a conclu la Belge.

Clijsters, 27 ans, avait déjà remporté le Masters en 2002 et en 2003. La dernière édition avait été remportée par Serena Williams, qui n'a pas défendu son titre à Doha en raison d'une blessure.

Kim Clijsters est assurée de terminer l'année à la 3ème position du classement mondial de la WTA. Au nouveau classement établi ce lundi, la Limbourgeoise a dépassé l'Américaine Serena Williams sur la troisième marche de la hiérarchie mondiale. La cadette des sœurs Williams avait remporté le Masters en 2009, mais n'est plus remonté sur les courts depuis son succès à Wimbledon en raison d'une blessure au pied.

La Danoise Caroline Wozniacki, malgré son échec face à Clijsters en finale du Masters, va terminer la saison à la place de numéro un mondial mais devra continuer à faire face aux critiques récurrentes sur son palmarès peu prestigieux pour une "meilleure joueuse du monde". Elle devance de plus de 1.200 points la Russe Vera Zvonareva, qu'elle a éliminée en demi-finales à Doha.

Seul autre changement dans le top 20: l'Australienne Samantha Stosur, demi-finaliste des Masters, qui dépasse l'Italienne Francesca Schiavone pour la 6e place. Justine Henin conserve sa 12e position, comme Yanina Wickmayer (22e) et Kirsten Flipkens (78e).