Les États-Unis ont éliminé la France en quarts de finale de la Coupe Davis, menant 3-1 après la victoire dimanche de John Isner sur Jo-Wilfried Tsonga en quatre sets 6-3, 7-6 (7/4), 5-7, 6-3.Les Américains, qui avaient déjà éliminé la Suisse de Roger Federer sur terre battue au premier tour, rencontreront l'Espagne en demi-finales du 14 au 16 septembre.

Le Team USA a pu compter sur les frères Bryan en double et surtout sur un impeccable John Isner, N.11 mondial, qui a remporté ses deux simples vendredi face à Gilles Simon et dimanche face à Tsonga en ne lâchant qu'un seul set. Avec la défaite de l'équipe française, c'est une page du tennis qui se tourne car c'était la dernière rencontre de Guy Forget comme capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis.

Forget occupait cette fonction depuis 1999 et dirigeait cette année sa quatorzième campagne. Sous son mandat, la France a disputé quatre finales pour une seule victoire, en 2001, et devra donc attendre au moins un an de plus pour conquérir le dixième Saladier d'argent de son histoire.

Cette année semblait pourtant propice car l'équipe de France était programmée à domicile face à pratiquement toutes ses rivales et que des joueurs comme Rafael Nadal et Novak Djokovic, qui était dans les tribunes dimanche à Monte Carlo où il réside, ont décidé de faire une pause en Coupe Davis. Tsonga, qui n'avait perdu qu'un match à enjeu en Coupe Davis face à Nadal sur terre battue, a déçu pour la première fois dans l'épreuve.

Le Manceau, N.6 mondial, a été plus friable que son adversaire, pourtant moins bien classé et moins expérimenté. Ronchon et discutant souvent avec l'arbitre, il a longtemps affiché une attitude négative qui l'a fait sortir du match à plusieurs reprises dans les deux premiers sets. Isner, en revanche, ne s'est jamais déconcentré, même lorsqu'il a été poursuivi par une guêpe, chassée à coup de raquette.

Enfin combatif, Tsonga a réussi à arracher la troisième manche en prenant le service d'Isner pour la première fois dans une grosse ambiance. Mais l'Américain, impressionnant de bout en bout, ne s'est pas affolé et n'a jamais dévié de sa ligne pour envoyer son équipe en demi-finales.

La République tchèque bat la Serbie et va en demi-finale

La République tchèque s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe Davis, en battant en salle sur terre battue la Serbie, privée du N.1 mondial Novak Djokovic, grâce à la victoire dimanche de Tomas Berdych sur Janko Tipsarevic 7-6 (8/6), 7-6 (8/6), 7-6 (9/7).

Avant le dernier simple, les Tchèques mènent 3 à 1. Berdych, N.7 au classement ATP, s'est imposé au terme d'une bagarre serrée de 3 heures 45 minutes, Tipsarevic (N.8), ayant manqué plusieurs bonnes occasions de prendre l'avantage ou de renverser la tendance. Le Serbe n'a pas réussi à conclure lors des deux premières manches, alors qu'il menait sur sa mise en jeu respectivement 5 jeux à 3 et 5 jeux à 4. Ce dont a profité Berdych, qui s'est adjugé les deux premiers tie-breaks sur le score identique de 8/6.

Au troisième set, Tipsarevic menait 5 à 1 dans le tie-break, mais a fini encore par s'incliner (7/9). "Je suis très heureux d'avoir obtenu ce troisième point décisif, face au huitième joueur mondial", a déclaré Berdych après le match à la télévision publique CT4. "Ma situation n'a certes pas été enviable à plusieurs reprises pendant ce match, mais l'essentiel, c'est que j'ai réussi à maîtriser les trois tie-breaks", a-t-il ajouté.

"La terre battue était le bon choix", a souligné le vainqueur. Vendredi, Berdych avait aisément battu Viktor Troicki 6-2, 6-1, 6-2. Tipsarevic avait égalisé pour la Serbie en battant Radek Stepanek 5-7, 6-4, 6-4, 4-6, 9-7 dans un combat de plus de cinq heures.

Les Tchèques ont ensuite mené 2-1 grâce à la victoire samedi 6-4, 6-2, 7-6 (7/4) de Tomas Berdych et Radek Stepanek sur la paire serbe Nenad Zimonjic/Ilija Bozoljac.

Pour la première fois depuis ses débuts en Coupe Davis en 2003, Berdych a réussi à gagner ses trois rencontres sans perdre un seul set. Les Tchèques ont ainsi pris leur revanche sur la défaite 3 victoires à 2, subie face aux Serbes en demi-finale de la Coupe Davis 2010 à Belgrade.

En demi-finale, l'équipe tchèque affrontera l'Argentine ou la Croatie, du 14 au 16 septembre. L'autre demi-finale opposera l'Espagne aux Etats-Unis.

L'Argentine se qualifie pour les demis

L'Argentine s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe Davis aux dépens de la Croatie après la victoire de Juan Martin Del Potro sur Marin Cilic 6-1, 6-2, 6-1 dans le troisième simple dimanche lors de la 3e journée du quart de finale entre les deux pays.

En demi-finales, l'Argentine recevra en septembre prochain la République tchèque qui a dominé la Serbie.

L'Espagne bat l'Autriche

L'Espagne s'est qualifiée pour les demi-finales de Coupe Davis en battant l'Autriche 4 à 1 en quarts de finale, l'Espagnol David Ferrer apportant le point décisif en simple face à l'Autrichien Jürgen Melzer 7-5, 6-3, 6-3, dimanche à Oropesa del Mar (est).

Dans la cinquième rencontre, devenue sans enjeu, et réduite à deux sets gagnants, l'Espagnol Nicolas Almagro a battu l'Autrichien Alexander Peya 7-5, 7-5.