Le double de la rencontre États-Unis - Italie s'est terminé à... quatre heures du matin.

Que le nouveau format de la Coupe Davis fasse polémique, ce n'est pas nouveau. Manque d'ambiance, rencontres inutiles et donc souvent boycottées par les équipes ainsi que des horaires peu adaptés sont les principales raisons de l'échec de cette Coupe Davis remixée.

C'est justement ce dernier point qui a valu une situation totalement incroyable dans la nuit de mercredi à jeudi à la Caja Magica de Madrid. La rencontre entre l'Italie et les États-Unis, qui devait commencer à 18 heures, s'est terminée aux aurores. Après les deux matches de simple, l'un remporté par Fabio Fognini face à Reilly Opelka, le suivant remporté par Taylo Fritz face à Matteo Berrettini (5-7, 7-6 [5], 6-2), les deux pays se trouvaient à égalité, ce qui éliminaient les deux équipes avant même le match de double. Pourtant, ce match opposant la paire américaine Jack Sock-Sam Querrey à l'italienne Fabio Fognini - Simone Bolelli a bien eu lieu et a ainsi débuté à... 1h25 du matin pour se terminer à 4h04. Pour la petite histoire, les Américains se sont imposés 6-7 [4], 7-6 [2], 6-4.

Pour éviter ce scénario, plusieurs pays déjà qualifiés pour les quarts de finale, ont décidé de ne pas jouer leur rencontre de double. Ce fut le cas du Canada face aux États-Unis mais aussi de l'Australie face à la Belgique, qui a décidé de quitter le terrain après seulement un jeu et alors qu'il était déjà minuit passé.

Le double entre Américains et Italiens restera donc dans l'histoire comme la rencontre de Coupe Davis s'achevant le plus tard. Quoiqu'en pense Gérard Piqué, cette Coupe Davis n'a pas fini de faire parler d'elle.