Le résultat de l'échographie subie par David Goffin (ATP 110) au lendemain de son abandon contre le qualifié américain Austin Krajicek (ATP 240) au 2-ème tour du Challenger de Nouméa n'a pas particulièrement rassuré le joueur liégeois. Il a en effet révélé une grosse élongation, non pas du psoas mais du muscle droit antérieur (haut de la cuisse), peut-on lire sur le site www.aftmag.be, le magazine de l'Association francophone de tennis.

Pareille blessure nécéssite au minimum une semaine de repos, voire dix jours, ou même quatorze. Or David Goffin doit disputer les qualifications à l'Open d'Australie, la première manche du Grand chelem, à Melbourne, dont les premiers matches sont programmés le 8 janvier...

"Il est trop tôt pour prendre une décision, David se soigne, on fait le maximum, on doit voir l'évolution", indique son coach Réginald Willems, rappelant les circonstances d'une blessure qui vient malheureusement freiner l'élan d'un joueur en forme (6-1, 6-0 au premier tour contre l'Espagnol Gerard Granollers).

"Il avait déjà ressenti une petite douleur dans le haut de la cuisse lors de ce premier match, plus précisément au début du 2-ème set, sur un smash de revers, mais après plus rien pendant la suite de la partie, et rien non plus le lendemain à l'échauffement de la rencontre suivante. En revanche, c'est réapparu dès le 2-ème jeu du match..."

David Goffin avait abandonné alors qu'il était mené 3-1 dans le premier set.