Tennis Le Belge a reconnu sans souci la supériorité de Novak Djokovic une fois le premier set en poche.

David Goffin a pris un mur. Après un début de match idéal, il a été petit à petit broyé par Novak Djokovic et ne deviendra donc pas le premier joueur belge depuis Xavier Malisse ici en 2002 à disputer une demi-finale de Grand Chelem. Sa seule chance est venue à 4-3 et 30-0 sur son service dans le premier set mais une double faute a commencé à faire tourner sa chance et derrière "Nole" a mis en route. Et face à un tel adversaire, ouvrir un début de brèche se paie très cher.

"Tout se met un peu mal alors que j’étais bien dans mon match, a ainsi reconnu le Liégeois. Puis j’ai senti qu’il avait décidé de se mettre en mode (...)