David Goffin (ATP 33) retrouve des couleurs. Après un Roland Garros encourageant, le Liégeois de 28 ans s'est hissé en quarts de finale du tournoi ATP 250 sur gazon de Rosmalen (s'Hertogenbosch), doté de 635.750 euros, jeudi aux Pays-Bas. 

Sur le Centre Court, le N.1 belge, finaliste de l'édition 2015, a battu le Français Pierre-Hugues Herbert (ATP 45), 28 ans, l'un de ses meilleurs amis sur le circuit : 6-3, 7-5. "Ce n'est jamais facile de jouer contre un ami", a-t-il expliqué après sa victoire. "En outre, les conditions n'étaient pas évidentes. Il y avait beaucoup de vent et sur gazon, chaque coup peut dès lors être délicat. Il faut être très concentré sur son service, faire attention aux appuis, car les choses peuvent aller très vite. Une petite erreur et on peut se faire breaker. Mais je suis content. J'ai disputé un bon match. Nous allons d'ailleurs rejouer ensemble, Pierre-Hugues, et moi, la semaine prochaine en double à Halle. J'espère qu'on va bien s'amuser. Entre-temps, je vais tâcher de continuer mon parcours ici."

Pour une place dans le dernier carré, ce vendredi, David Goffin retrouvera un autre Français, en la personne du gaucher Adrian Mannarino (ATP 44), 30 ans, vainqueur 1-6, 6-3, 6-4 de l'Espagnol Fernando Verdasco (ATP 34). Il s'agira de la cinquième confrontation entre les deux joueurs, le Liégeois s'étant jusqu'ici toujours imposé.

"Je me sens bien. Je frappe aussi bien qu'à Roland-Garros, même si mon jeu est différent, vu la surface", a-t-il poursuivi. "J'essaie d'être offensif et créatif. J'ai sers bien (ndlr : 13 aces) et je tâche de venir régulièrement au filet. J'ai une volée", sourit-il, "mais c'est vrai qu'avec mon jeu, je dois d'abord avoir confiance dans mes coups de fond de court. Je prends beaucoup de plaisir à jouer sur gazon et je sais que je peux y être performant."