Kim Clijsters, 14e joueuse mondiale et 11e tête de série, victorieuse mardi de la N.1 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki (6-3, 7-6 (7/4)), sera opposée à Victoria Azarenka (WTA 3/N.3), jeudi, en demi-finales de l'Open d'Australie. Face à la Bélarusse, qui disputera sa deuxième demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem (après Wimbledon en 2011), la Limbourgeoise, 28 ans, présente des statistiques à son avantage.

Clijsters n'a toujours pas perdu un quart de finale à Melbourne en sept participations. Notre compatriote a gagné en 2011, été finaliste en 2004 et demi-finaliste en 2002, 2003, 2006 et 2007.

Azarenka, qui n'a perdu que douze jeux sur les quatre premiers tours du tournoi, ne part toutefois pas sans atout. En pleine confiance après avoir décroché le premier titre de l'année début janvier à Sydney (le 9e de sa carrière), la Bélarusse était aussi sortie gagnante - sur un double 6-3 - du dernier duel avec la Sportive belge de l'année. C'était en quarts de finale du tournoi de Miami, fin mars 2011.

Mardi, pour se hisser en demies, Azarenka, a par contre éprouvé bien des difficultés contre la Polonaise Agnieszka Radwanska, qu'elle avait déjà battue à Sydney, la semaine précédente. Toutes les deux se sont livrées à un improbable chassé-croisé dans le premier set, chacune perdant quatre fois son service. Si Azarenka s'est complètement effondrée dans le tie-break (0/7), où elle a accumulé les erreurs, la championne junior à Melbourne en 2005 est revenue plus forte dans le deuxième set.

Mettant plus de poids dans chacune de ses balles, la Bélarusse n'a rencontré aucune résistance dans la 2e manche gagnée 6-0, pour ensuite s'échapper à 4-2 dans le troisième set. Il lui a alors fallu sauver deux nouvelles balles de break, après avoir tout de même perdu son service cinq fois sur l'ensemble du match (contre dix pour Radwanska), avant de s'imposer (6-2).