© EPA

Tennis

Deux Belges en quart de finale à Paris et dans le top 10 mondial

AFP

Publié le - Mis à jour le

«C’est bien pour nous et pour la Belgique qu’il y ait deux Belges en quarts de finale», a déclaré Clijsters après sa victoire sur la Slovaque Henrieta Nagyova, 6-4, 4-6, 6-3. «Je suis très heureuse, mais le tournoi n’est pas encore terminé. Il fallait que cela arrive un jour. Je suis contente que ce soit à Roland-Garros», a répondu en écho Henin, qui a pour sa part triomphé de la puissante Autrichienne Barbara Schett 6-3, 6-4.

Il y a trois semaines, une cheville tordue l’avait contrainte à abandonner en demi-finales à Berlin, contre l’Américaine Jennifer Capriati, après avoir battu une autre Américaine, la terrible Venus Williams, au troisième tour. Sa joie est d’autant plus grande qu’elle avait dû déclarer forfait pour Roland-Garros l’année dernière en raison d’une blessure à l’épaule.

Le plus beau revers

Alors qu’elle vient d’avoir tout juste dix-neuf ans vendredi, la voici donc superbement relancée dans un tournoi dont elle fut la championne junior, à l’âge de quinze ans, en 1997. Déjà, la Rochefortoise au revers redoutable, avait annoncé la couleur en remportant les tournois australiens de la Gold Coast et de Canberra au tout début de la saison.

Aucun souvenir particulier n’attache Kim Clijsters à Paris, même si elle y a déjà fêté son dix-septième anniversaire le 8 juin de l’année dernière. Le tournoi qui la révéla, ce fut Wimbledon où, sortant des qualifications, elle battit la Sud-Africaine Amanda Coetzer au troisième tour avant de succomber devant son idole, l’Allemande Steffi Graf, en 1999.

Depuis, cette belle plante (1,74 mètre et 68 kilos) a brûlé les étapes parmi les grandes du tennis grâce à son service dévastateur. Cela lui a permis d’atteindre une nouvelle fois le quatrième tour d’un tournoi du Grand Chelem, au début de la saison, à Melbourne. Et de battre la Suissesse Martina Hingis, N.1 mondiale, en demi-finale du tournoi d’Indian Wells (Californie).

Dans le top 10

Les performances de Kim Clijsters et Justine Henin, déjà qualifiés pour les quarts de finale des Internationaux de France de Roland-Garros, vont permettre aux deux jeunes espoirs belges de figurer parmi les dix premières joueuses du monde au classement WTA publié au terme du tournoi parisien.

Mieux, Kim Clijsters, 19 ans le 8 juin, est à ce stade de la compétition déjà assurée d'atteindre au moins la 8e place mondiale, soit le meilleur classement jamais atteint par une joueuse belge.

La meilleure place obtenue à ce jour par une Belge est la 9e place décrochée par Dominique Monami-Van Roost du 12 au 18 octobre 1998.

Les calculs de points permettent de prévoir que le prochain classement WTA accueillera dans son top 10 les deux Belges, Kim Clijsters et Justine Henin.

En sport, le talent se reconnaît à la capacité de progresser très vite. Heureux tennis belge qui, Sabine Appelmans et Dominique Van Roost à peine parties, a mis la main sur deux perles rares.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous