Grigor Dimitrov (ATP 15) sera l'adversaire de David Goffin (ATP 11) mercredi en quarts de finale de l'Australian Open. Le Bulgare, 25 ans, a mis fin de son côté au conte de fée de l'Ouzbek Denis Istomin (ATP 117), qui avait créé la sensation en terrassant Novak Djokovic (ATP 2), le sextuple vainqueur, au deuxième tour jeudi dernier. Dans la Hisense Arena, il s'est imposé, 2-6, 7-6 (7/2), 6-2, 6-1, après 2h24 de jeu.

"C'est une merveilleuse sensation. Je ne vais pas vous mentir", expliqua-t-il. "Atteindre les quarts de finale d'une levée du Grand Chelem, c'est formidable. Et je savoure ce moment. Les choses n'ont pas toujours été faciles ces derniers temps. J'ai toujours aimé le tennis, mais il fallait que je retrouve l'inspiration. Là, j'ai de nouveau des frissons lorsque je monte sur un court. Aujourd'hui, j'ai dû me battre. Je ne jouais pas bien et mon adversaire était déchaîné au début. Le fait que je sois parvenu à m'en sortir, et de cette manière, signifie beaucoup."

C'est la première fois depuis l'US Open 2014 que Grigor Dimitrov retrouvera David Goffin. À l'époque, le Bulgare s'était imposé 0-6, 6-3, 6-4 et 6-1 en huitièmes de finale. Il sait toutefois à quoi s'attendre pour s'être entraîné à quelques reprises avec le n°1 belge durant sa préparation hivernale à Monaco.

"David est un excellent joueur. Et très dangereux aussi. Je trouve qu'il a considérablement amélioré son service. C'est devenu une des armes les plus importantes de son jeu. Il est aussi capable de sortir quelques grands coups. Et il est l'un des meilleurs défenseurs du circuit. Il se déplace remarquablement bien et il lit également très bien le jeu. Ce sera un match difficile, mais je suis très heureux de pouvoir en rejouer d'aussi importants", conclut-il.