Roger Federer a hérité d'un tableau nettement plus favorable que son grand rival Rafael Nadal, lequel trouve notamment Novak Djokovic dans sa partie de tableau, lors du tirage au sort de Roland-Garros effectué vendredi.

Le Suisse, toujours à la recherche d'une première victoire à Paris, évite également l'Argentin David Nalbandian, lui aussi placé dans l'autre moitié de tableau, et ne devrait pas connaître de problèmes lors de ses premiers tours, à commencer par son match d'ouverture face au serveur américain Sam Querrey. Avec l'Argentin Juan Monaco comme adversaire théorique en huitièmes, le Français Richard Gasquet en quarts et le Russe Nikolay Davydenko en demi-finales, le N.1 mondial ne peut vraiment pas se plaindre.

Nadal, en revanche, n'a pas été gâté par le tirage au sort. La principale question du jour était de savoir qui de lui ou de Federer allait potentiellement retrouver Djokovic, N.3 mondial, en demi-finales. C'est donc tombé sur le triple tenant du titre qui a également dans sa zone plusieurs joueurs espagnols et sud-américains, jamais bons à prendre sur terre battue, ainsi que des empêcheurs de tourner en rond potentiels de type Nieminen ou Youzhny. Au premier tour, il rencontrera un qualifié.

Ce ne sera pas une partie de plaisir non plus pour Djokovic. Si ses deux premiers tours, dont celui en apéritif face à l'Allemand Denis Gremelmayr, n'ont rien d'effrayant, il pourrait rencontrer par la suite des joueurs comme Guillermo Canas ou Carlos Moya. A noter enfin que pour ses adieux au public de Roland-Garros, l'ancien triple vainqueur Gustavo Kuerten affrontera le Français Paul-Henri Mathieu au premier tour.

Chez les dames, la finaliste sortante Ana Ivanovic, N.2 mondiale, n'a pas été vernie. Elle pourrait tomber sur la Tchèque Nicole Vaidisova dès les huitièmes et a hérité de Serena Williams dans son quart de tableau. Sa compatriote Jelena Jankovic (N.3) a eu un peu plus de chance avec un rendez-vous potentiel en quarts avec l'autre Williams, Venus. Après le départ en retraite de Justine Henin, c'est Maria Sharapova qui a hérité du rang de tête de série N.1. Son premier test devrait être lors des huitièmes de finale, face à sa compatriote Dinara Safina, vainqueur à Berlin cette année.