Le Serbe Novak Djokovic (N.3) a battu samedi le Suisse Roger Federer (N.2) 5-7, 6-1, 5-7, 6-2, 7-5 après avoir sauvé deux balles de match et s'est qualifié pour la finale de l'US Open, où il doit rencontrer dimanche l'Espagnol Rafael Nadal (N.1). A l'issue d'un match haletant, le Serbe a empêché Flushing Meadows d'avoir sa finale entre Federer et Nadal. L'US Open est le seul tournoi du Grand Chelem qui n'y avait pas encore eu droit. Nadal s'est qualifié pour le dernier match du tournoi en battant samedi, sans avoir à forcer, le Russe Mikhail Youzhny (N.12) 6-2, 6-3, 6-4. Djokovic a aussi empêché Federer d'atteindre la finale pour la septième fois consécutive. Il faut remonter à 2003 pour trouver une finale de l'US Open sans la présence du Suisse.

"Je ne sais pas comment j'ai fait, a indiqué Djokovic sur le court après son succès. C'est dur de décrire le sentiment qui m'habite, il y a dix minutes j'étais à un point de perdre le match. C'est incroyable. C'est un plaisir de jouer ce type de match, le genre de match dont tu te souviens toute ta vie." "Ce sont quelques points qui ont décidé du vainqueur", a-t-il ajouté.

A 4-5 sur son service, le Serbe est parvenu à effacer deux balles de match grâce à deux coups gagnants plein de sang froid. Il a ensuite mieux tenu ses nerfs que le Suisse qui dans le jeu suivant a commis une faute directe pour donner une balle de break au Serbe et une autre pour lui donner le jeu. Djokovic a conclu le match sur son service, dès sa première balle de match et encore une fois sur deux fautes directes consécutives de coup droit.