Elise Mertens s'est qualifiée pour le troisième tour de Roland-Garros en venant à bout de la Kazakhe Zarina Diyas (93e mondiale) en trois sets : 4-6, 6-2, 6-4.

Malgré un début de rencontre compliqué, avec une double faute et plusieurs fautes directes qui ont amené un break direct, Mertens prend le service de son adversaire dès le 5e jeu de la rencontre. Un break que la 15e joueuse mondiale a confirmé dans la foulée pour mener 4-2. La Belge a eu une nouvelle balle de break lors du jeu suivant mais n'a pas saisi l'opportunité de double-breaker son adversaire.

Et quand on rate des occasions, on se fait souvent contrer par la suite. C'est ce qui s'est produit pour Elise Mertens qui a laissé revenir Diyas à 4-4 après un mauvais jeu de service. La Kazakh a repris les commandes sur son service avant d'obtenir trois balles de set sur le jeu de service suivant de Mertens. La première a été sauvé par la Belge d'une magnifique amortie tandis que Diyas a commis une faute sur la suivante. Mais la troisième fut la bonne pour la Kazakh qui empoche la première manche 6-4.

Dans le 2e set, Mertens revient sur le court avec d'autres intentions, breakant immédiatement son adversaire. Un break confirmé quelques instants plus tard par la Belge. Beaucoup plus incisive dans ses attaques et commettant moins de fautes, la Belge ne laisse plus grand chose à son adversaire, s'envolant à 5-1. Malgré un léger sursaut d'orgueil de son adversaire, Mertens a aisément remporter la seconde manche 6-2.

Le début de la manche décisive débute mal pour Mertens qui concède un jeu blanc sur le service de son adversaire avant d'être menée 0-30 sur sa mise en jeu. Mais la Belge s'est ressaisie à temps pour égaliser à 1-1. A 3 jeux partout, Mertens obtient trois balles de break dans un jeu très disputé. Et la Belge n'a pas gaspillé l'occasion de prendre l'avantage et de mener 4-3 service à suivre. Un break confirmé quelques instants plus tard. Lors du jeu suivant, Mertens obtient deux balles de match sur le service de son adversaire mais ne parvient pas à les concrétiser, laissant revenir Diyas à 5-4. Cest finalement sur son service quelques instants plus tard que la Belge cloture le match... en deux temps. Car la Belge pensait avoir mis la balle de match sur un ace, finalement jugé en dehors. Mais sur le point suivant, Mertens a pu pousser un grand ouf de soulagement.

Au 3e tour, elle affrontera la Grecque Maria Sakkari, 17e tête de série.