Elise Mertens est l’une des outsiders de ce Roland-Garros 2020 et même la programmation le confirme, puisque la Belge ouvrira les débats sur le court Simonne-Mathieu, le troisième court star de Roland-Garros. La Belge, qui adore la nature, sera sans doute ravie de lancer son tournoi dans les serres d’Auteuil. Sur le papier, ce premier tour devrait être un parfait tour de chauffe pour Mertens qui arrive avec beaucoup de confiance et a pu enfin prendre un peu de repos après Rome, après avoir joué non-stop ou presque depuis la reprise. Mais attention tout de même à la Russe Margarita Gasparyan 26 ans et 122e joueuse mondiale : elle a énormément de talent, un revers à une main fabuleux, et était encore 41e joueuse mondiale en 2016. Revenue de deux sérieuses blessures aux genoux, la Moscovite ne doit pas être sous-estimée. Même si on ne sait pas dans quelle condition physique elle se trouvera ce dimanche puisqu’elle n’a plus joué sur le circuit WTA depuis son abandon au deuxième tour à Istanbul la semaine du 8 septembre.

Sur le niveau actuel et la confiance du moment, la Limbourgeoise doit l’emporter haut la main. En espérant que son jeu ne souffre pas trop du froid ambiant et des conditions de jeu très lentes du moment à Paris. Samedi, Mertens avait l’air tout à fait sereine à la veille de son entrée en lice. "Je me sens bien. J’ai des matches dans les jambes déjà sur terre battue. Les balles sont un peu différentes ici c’est vrai, le rebond est plus bas également mais tout le monde doit s’adapter. C’est lent, mais je pense que c’est plus dû au terrain qu’aux balles. J’ai déjà affronté Gasparyan à l’Open d’Australie (6-1, 7-5 en 2019), mais là c’est une surface différente donc peut-être que ce sera plus difficile ou pas (elle sourit). Je vais me donner à 100 % quoi qu’il arrive".

Même ce tennis sous bulle qu’elle subit depuis des semaines ne la dérange finalement pas tant que ça. "Ce n’est pas vraiment très difficile parce que je fais quasiment les mêmes choses, sauf ne pas aller manger au restaurant et aller me promener. Les tests sont nécessaires pour jouer donc je les fais. On est là pour jouer un tournoi, donc mentalement je suis prête à juste être à l’hôtel et au stade." Elise Mertens est parfaitement concentrée sur l’objectif.