L'expérience a été couronnée de succès! Mardi soir, les stars actuelles et passées du tennis belge se sont retrouvées sur le terrain de... football de Tubize pour y défier l'équipe locale dans un duel de gala qui a tenu toutes ses promesses. Malgré la lourde défaite (anecdotique), 10 buts à 4, les Olivier Rochus, Xavier Malisse, Christophe Rochus, Kristof Vliegen et autre Steve Darcis ont en effet montré une adresse certaine balle au pied tandis que la recette du match (environ 600 entrées) a intégralement été versée à la Fondation nationale pour la recherche en cardiologie pédiatrique.

Parmi les tennismen présents, plusieurs joueurs de l'ancienne génération à l'image de Filip Dewulf mais aussi de Johan Van Herck (ex-numéro 2 belge) qui avait apprécié le temps passé sur la pelouse: «L'organisation de cette rencontre était une bonne chose. J'espère que cette expérience va être reconduite à l'avenir car c'est chouette de se retrouver tous ensemble. Pour ma part, j'ai toujours apprécié le football et je joue d'ailleurs une fois par semaine à Anvers. Maintenant que j'ai le temps, je ne me prive plus...»

Aujourd'hui âgé de 31 ans, l'Anversois a mis fin à sa carrière de joueur professionnel au début de l'année 2001 suite à des problèmes physiques à répétition. Depuis lors, il a toutefois gardé contact avec le tennis qui conserve une place de choix dans sa vie. «Depuis ma retraite, j'ai travaillé deux ans à la VTV auprès de Kirsten Flipkens, avant de passer au BATD voici quelques mois. Je donne cours au Primerose, notamment à Dominique Coene et à Jessie Devries. J'ai un contrat jusqu'au mois de septembre mais vu que cela se passe bien, je pourrais rester plus longtemps. En tout cas, quoi qu'il arrive, je resterai encore dans le milieu du tennis.»

Classé à la 65e place mondiale (son meilleur classement) le 15 décembre 1997, Johan Van Herck a également postulé pour intégrer le staff de l'équipe belge de Coupe Davis. «Cela me plairait beaucoup... Mais tous les postes sont pris pour l'instant. Il faut attendre que l'un d'eux se libère...»

En attendant, l'entraîneur du Primerose porte un regard très positif sur la santé du tennis belge. «Cela tourne très bien depuis quelques années et 2005 n'a pas dérogé à la règle. Les frères Rochus, Xavier Malisse, Kristof Vliegen et Dick Norman se trouvent dans le Top 100 alors que Kim et Justine restent au top. En plus, la majorité est encore jeune ce qui nous promet quelques belles saisons... La relève? Elle se prépare... Nils Desein et Frédéric de Fays sont nos deux plus grands espoirs mais il faut voir leur évolution. Ce n'est pas évident de sortir des champions...»

© Les Sports 2005